Esapekka Lappi remporte sa première épreuve en WRC

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIPFINLANDAvec seulement trois rallyes au compteur au volant de la Toyota Yaris WRC, le jeune espoir Esapekka Lappi a confirmé tous les espoirs portés en lui en s’imposant sur ses terres en Finlande pour sa quatrième course en catégorie reine.

TGR_0082Dès la quatrième épreuve spéciale, le jeune finlandais se plaçait en haut de la feuille des temps et commençait sa remontée sur son coéquipier Jari-Matti Latvala alors en tête. Et, trois épreuves spéciale, le pilote finlandais de 26 ans plaçait sa Toyota Yaris en tête du classement devant son expérimenté coéquipier. Et les performances des Flying Finns n’en restait pas là puisque à l’issue de la dixième spéciale, c’est pas moins de quatre pilotes locaux qui menait la danse, Lappi et Latvala devançant un autre espoir en la personne de Teemu Suninen et de Juho Hanninen.

d49548ee-33ca-4327-96c7-c268e435ec61En revanche, sur ce terrain si particulier, les leaders du championnat étaient mis à mal. Si il est l’un des rares non scandinave a s’être imposé sur ces terres, Sébastien Ogier n’allait pouvoir se mêler longtemps à la lutte, sa Ford étant victime d’une casse de suspension à la réception d’un saut violent, et le quadruple champion du monde ne repartait pas le lendemain (ni le dimanche) son coéquipier Julien Ingrassia souffrant de douleur au dos suite à cette réception. Dès lors, la voie était libre pour Thierry Neuville afin de prendre la tête du championnat. Mais le pilote Belge n’allait jamais pouvoir suivre le rythme des pilotes locaux et terminait l’épreuve au sixième rang ainsi que la troisième place en powerstage, lui permettant néanmoins de prendre la tête du championnat, mais uniquement au nombre de victoire puisque le pilote belge et le pilote français compte, tous deux, 160 points au compteur. De son côté, Ott Tanak était victime d’une crevaison le premier jour. Et si le pilote Estonien démontrait un bon rythme sur les pistes finlandaises, le temps perdu lors de la journée du vendredi fut insurmontable, et il ne pouvait faire mieux que septième.

Devant, la lutte entre les pilotes Toyota continuait le samedi et les deux finlandais creusait l’avance sur leurs adversaires sans parvenir à se départager jusqu’au deuxième passage dans Ouninpohja où Jari-Matti Latvala était victime de sa mécanique et laissait seul en tête son coéquipier.

Débutant la dernière journée avec près de 50 secondes d’avance, Esapekka Lappi ne prenait aucun risque le dimanche et remportait ainsi sa première victoire en WRC lors de son quatrième rallye au volant de la Yaris WRC.

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIPFINLANDEsapekka Lappi : « Habituellement, je ne suis pas très émotif, mais c’est vraiment incroyable. Quel rallye. Je n’aurais jamais pu imaginer un tel résultat et c’est une très grosse surprise. Et je me dois de remercier l’équipe pour avoir construit une voiture aussi performante en si peu de temps. »

d57e684b-6fbe-467c-a59e-a34284ca6d40En revanche, derrière le finlandais, le podium était loin d’être définitif et aller opposer Teemu Suninen, deuxième le samedi soir, Juho Hanninen et Elfyn Evans. Et, à ce jeu, c’est le pilote britannique qui s’en sortait le mieux en réalisant le deuxième temps dans la Powerstage, derrière Ott Tanak, prenant le meilleur sur Juho Hanninen pour seulement 3 dixièmes de seconde à l’arrivée du rallye, le pilote Toyota devant se contente de la troisième marche du podium devant Teemu Suninen qui perdait toute chance de podium le matin dans un tête à queue, le dimanche matin, le top 5 étant complété par Craig Breen.

Classement final

  1. Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) 2h30’02’’9
  2. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) +36’’0
  3. Hänninen / Lindstrom (Toyota Yaris WRC) +36’’3
  4. Suninen / Markkula (Ford Fiesta WRC) +1’01’’5
  5. RO17WRC10FIN1072Breen / Martin (Citroën C3 WRC) +1’22’’6
  6. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +1’33’’1
  7. Tänak / Jarveoja (Ford Fiesta WRC) +1’53’’6
  8. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) +3’12’’6
  9. Sordo / Marti (Hyundai i20 WRC) +4’11’’5
  10. Ostberg / Floene (Ford Fiesta WRC) +4’21’’2

Championnat du Monde Pilote

  1. Sébastien Ogier – 160 points
  2. Thierry Neuville – 160 points
  3. Ott Tanak – 119 points
  4. Jari-Matti Latvala – 114 points
  5. Dani Sordo – 84 points
  6. Elfyn Evans – 79 points
  7. Craig Breen– 53 points
  8. Hayden Paddon – 51 points
  9. Juho Hanninen – 46 points
  10. Esapekka Lappi – 45 points
  11. Kris Meeke – 31 points
  12. Teemu Suninen – 25 points
  13. Stéphane Lefebvre – 22 points
  14. Andreas Mikkelsen – 21 points
  15. Mads Ostberg – 19 points

Championnat du Monde Constructeurs

  1. M-Sport WRT – 285 points
  2. Hyundai Motorsport – 251 points
  3. Toyota Gazoo Racing WRT – 196 points
  4. Citroën Total Abu Dhabi WRT – 139 points

Credit photo : Toyota Gazoo Racing, M-Sport, Citroën Racing, Hyundai Motorsport

A propos de l'auteur

Articles en relations