Course de Côte Ayent – Anzère – Marcel Steiner confirme son bon début de saison (vidéo)

2V2A1941

C’est au cœur du Valais, entre les villages d’Ayent et d’Anzère que s’est disputée la troisième course de côte de la saison. La victoire revient à Marcel Steiner après une superbe bagarre face au régional de l’étape, Eric Berguerand.

Dès les essais, deux pilotes vont se démarquer par rapport au autres concurrents. Il s’agit d’Eric Berguerand et de Marcel Steiner, qui s’échangent les meilleurs temps lors des manches d’essai.

Dès la première manche de course, Marcel Steiner s’empare de la première place provisoire sous une météo capricieuse en raison du brouillard. Il devance pour 7 dixièmes Eric Berguerand. La troisième place est occupée par Simon Hugentobler qui ne semble malheureusement pas en mesure de suivre le rythme infernal imposé par les deux hommes de tête.

2V2A9561Lors de la deuxième montée de course, aucun des deux leaders ne parviendra à améliorer son chrono, sans doute à cause de la chaleur après la disparition du brouillard. Néanmoins, Eric Berguerand signe le meilleur temps de cette manche et reprend deux dixièmes à Marcel Steiner. Le Bernois conserve la première place provisoire à l’addition des deux manches. Robin Faustini va être l’un des seuls pilotes de tête à améliorer son chrono. Il réalise la bonne opération de la deuxième manche en améliorant son chrono de plus de deux secondes. Il se relance aussi pour la course à la troisième place face à Simon Hugentobler.

Eric Berguerand va encore une fois signer le chrono de référence lors de la troisième et dernière manche, tout en signant son meilleur temps du week-end. Cependant, ce ne sera pas suffisant. Au terme de cette quarante-deuxième édition, Marcel Steiner décroche la victoire finale en devançant Eric Berguerand de cinq dixième à l’addition des deux manches. Robin Faustini complète le podium en devançant Simon Hugentobler, également de cinq dixièmes.

Dans la catégorie inférieure des moins de 2’000 cm3, Christian Balmer s’adjuge la victoire avec la 2V2A8169manière. Il signe les meilleurs temps de classe lors des première et troisième manches. Il devance deux habitués du slalom, Philip Egli et Marcel Maurer. Le premier nommé termine à la deuxième place et le second à la troisième. Joël Grand échoue à quatre dixièmes du podium et termine à la quatrième place de la classe.

Dans la catégorie E1 des voitures fermées, Roger Schnellmann s’impose en profitant d’une défaillance mécanique sur la Mercedes SLK de Reto Meisel. Avant son problème mécanique, ce dernier s’était montré le plus rapide et avait amélioré le record de classe. Roger Schnellmann devance Hermann Bollhalder, qui n’aura jamais pu suivre le rythme imposé par le vainqueur. Michel Zemp complète le podium et remporte sa classe.

Dans les IS, Frédéric Neff signe une bonne opération au championnat en remportant sa classe et le groupe au complet, au volant de sa Porsche 996 Cup. Gérard Nicolas place sa Ford Escort WRC à la deuxième place de la catégorie InterSwiss et remporte la classe des moins de 3’500 cm3. Roman Marty termine troisième de la catégorie et remporte sa classe (2’000-3’000 cm3) au volant de sa Kadett C.

Cette année, c’est le lancement du Championnat Suisse Junior de la Montagne qui a vu sa première manche se dérouler à Reitnau. Huit jeunes pilotes ont été sélectionnés après avoir effectué divers tests (simulateur, tour en circuit et simulation d’interview). Ces huit pilotes participent au championnat au volant d’une Toyota GT 86. Rolf Reding remporte la victoire en faisant la différence dans la dernière montée. Il devance Lukas Eugster pour cinq dixièmes. Seul représentant romand, Benjamin Devaud réalise une nouvelle belle performance en terminant troisième.

Sport-Auto.ch était au cœur de l’événement, représenté par Michael Esteves, l’un de nos journalistes 2V2A1055essayeurs (vidéo ci-dessous), au volant de sa Scirocco 1 à moteur Honda, construite avec l’aide de ses amis. Cette voiture lui a permis de réaliser des chronos réjouissants dès les essais, où il est parvenu à améliorer sa marque de l’an dernier de plus de six secondes. Il signe ainsi le quatrième temps des essais de la catégorie E1 – 2’000 cm3 sur vingt-quatre participants. Le dimanche, il améliore à nouveau ses chronos. Gêné par le brouillard pour la première manche, il réalise ensuite deux bonnes montées, dont une en 1:48.365, qui lui permettent de garder cette quatrième place dans la catégorie la plus représentée. Mike signe une excellente performance, sachant qu’il n’a couru qu’une seule fois depuis le début de l’année et son faible roulage avec la Scirocco. Il termine à une belle quarante-deuxième place sur plus de 210 partants en NAT.

Le prochain rendez-vous de la saison sera la mythique Course de Côte des Rangiers, les 19 et 20 août 2017.

Crédit photos @Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations