F1 – GP de Grande-Bretagne: Lewis Hamilton roi sur ses terres. Sauber et Romain Grosjean hors des points.

DE4-9U1XsAE4DAwLewis Hamilton a remporté avec la manière le Grand-Prix de Grande-Bretagne à Silverstone. Il s’impose pour la cinquième fois dans sa course à domicile et se replace au championnat. Avec Bottas 2ème, Mercedes réalise un nouveau doublé. Kimi Räkkönnen complète le podium en terminant 3ème. Les Sauber et Romain Grosjean terminent eux assez loin des meilleurs.

Pas d’inquiétude pour Hamilton au départ, qui devance Räkkönnen et Verstappen, auteur quant à lui d’un spectaculaire premier virage. Alors que Bottas et Ricciardo sont en mission remontée, Kvyat percute Sainz et élimine son coéquipier espagnol dès le premier tour. La voiture de sécurité fait alors son entrée jusqu’au cinquième passage devant la ligne des stands, le temps de nettoyer les débris des deux Toro Rosso. A la reprise, si devant on assiste à peu de spectacle, plus loin dans le peloton, les échanges sont vifs avec Ricciardo, qui tente tant bien que mal de remonter, et les deux Sauber au coude à coude ou plutôt roues dans roues. Pas d’accident ou d’accrochage néanmoins entre les deux pilotes de l’écurie suisse.

Belle bataille Verstappen-Vettel

Entre le 13ème et 18ème tour, nous avons droit à une magnifique passe d’armes entre Vettel et Verstappen. Les deux hommes se rendent coup pour coup si bien qu’ils passent les deux sur l’herbe, mais sans aucune incidence sur le classement. Finalement, l’Allemand passera le Néerlandais lors de l’arrêt aux stands en réalisant l’undercut. Hamilton décide lui de rester un peu plus longtemps en piste, à l’image de son coéquipier Bottas, et ce choix s’avère payant. L’Anglais augmente encore son avance et le Finlandais remonte au classement pour s’immiscer dans la bataille pour le podium.
DE2_cbUXgAEo2Ai

Final spectaculaire avec une double crevaison chez Ferrari

Alors que Bottas et Vettel se battent pour la 3ème place du podium, l’Allemand sauve plusieurs fois sa position mais finit par céder face aux assauts du pilote Mercedes. Le troisième homme du championnat termine finalement 2ème puisque les deux derniers tours de course voient les deux Ferrari subir une crevaison à l’avant gauche. Incroyable rebondissement et énorme coup de théâtre du côté de Ferrari. Quant à Räikkönnen, qui pensait avoir perdu le podium en voyant son pneu céder, il fut le premier surpris en voyant Vettel à ses côtés avec un problème similaire. L’Allemand rétrograde au 7ème rang et fait les affaires de Hamilton au championnat (un point d’écart), et qui gagne donc devant les deux Finlandais Bottas et Räikkönnen.

Les Suisses hors du coup

Romain Grosjean n’a pu faire mieux que 13ème sous le ciel nuageux de Silverstone. Dur retour à la réalité pour celui qui avait terminé 6ème en Autriche: « On n’avait pas de vitesse aujourd’hui. Clairement, nous n’avancions pas et souffrions d’une dégradation des pneus. Cela n’a pas été simple ».

Toutefois, sa course ne fut pas des plus limpides, puisqu’il a lui aussi été impliqué dans un incident avec Ericsson. Le Suédois, après avoir manqué de toucher Wehrlein en début de Grand-Prix, ne gardera décidement pas un souvenir mémorable de son week-end britannique.  Il termine néanmoins 14ème, derrière Grosjean, et devant Wehrlein, 17ème last and least (dernier).
DE2yiqLXkAAiP8s

Sport-Auto.ch vous offre les chiffres et les rumeurs que vous ne deviez pas manquer et ses récompenses du jour :

Tout d’abord, les chiffres :

comme le nombre de victoires de Lewis Hamilton au Grand-Prix de Grande-Bretagne
comme l’écart en nombre de point entre Vettel et Hamilton au championnat.
35 comme le nombre de tours que le moteur Honda de Fernando Alonso a fonctionné avant de rendre l’âme.
comme le tour lors duquel les deux pilotes Sauber ont bien failli se toucher et se sortir de la course.

Puis les rumeurs du paddock :

Fernando Alonso se voit encore en Formule 1 l’an prochain, selon McLaren. Sauf qu’il n’aurait pas précisé dans quelle écurie…
Londres pourrait être intéressée à accueillir le Grand-Prix de Grande-Bretagne à l’avenir.
McLaren et Sauber se posent bel et bien des questions sur leur contrat moteur 2018. Honda est-il sur le départ ?
Carlos Sainz serait courtisé par Renault pour 2018. Est-ce vraiment sérieux ?

Vidéo bonus :

Incroyabe, les deux Ferrari victimes d’une crevaison dans les deux derniers tours. Vettel perd le podium, Räikkönnen la deuxième place.

Et les récompenses du jour :

La médaille d’or de Sport-Auto.ch va à Lewis Hamilton pour son week-end parfait. Dominateur du vendredi au dimanche sans aucun contradicteur. Voici comment le triple champion du monde a répondu aux critiques lors de sa course à domicile.

Le blâme à Daniil Kvyat pour la deuxième fois consécutivePuisque pour la deuxième fois consécutive, il sort un pilote du taureau rouge (Sainz, Toro Rosso) de la course en le touchant. Heureusement que la Russie est un marché important pour la firme autrichienne…

Crédit photos: ©Mercedes © Sauber © @FIA official

Crédit vidéo: @FIA official © Trending Vids.

A propos de l'auteur

Articles en relations