Rally Ronde del Ticino : Ballinari chez lui !

Ballinari Ticino

Le duel Carron/ »Bally » a bien eu lieu, mais cette fois-ci, à l’avantage du Tessinois. Victoire d’Ivan Ballinari/Paolo Pianca au Rally del Ticino, quatrième manche du Championnat de Suisse des Rallyes, ces 23-24 juin. En VHC, victoire de Julien Camandona/Maxime D’Ignoti. A noter encore, la victoire en R1 de Guillaume Girolamo/Jérémy Michellod, et en R3T, d’Aurélien Devanthéry/Michael Volluz

Ce week-end, le Rally Ronde Internazionale del Ticino s’est déroulé dans un format nouveau de 3 spéciales différentes avec un départ donné dans la ville la plus méridionale du Tessin, Chiasso, le vendredi soir, pour un prologue d’une épreuve spéciale « sprint » de 3.6 km, « Penz », à 20h30, pour rejoindre ensuite le parc fermé à Lugano. Le samedi, les 65 concurrents engagés repartaient donc de Lugano pour parcourir 5 épreuves chronométrées.

Hotz Ticino 2017 (2)
Un parcours semé d’embûches pour Greg Hotz/Pietro Ravasi, qui étrennaient une Skoda Fabia R5

Pas de chance dans le premier chrono pour l’un des grands favoris au scratch, l’Italien Andrea Crugnola/Lucca Moira : aux prises avec des problèmes mécaniques avec sa Citroën DS3 WRC, l’équipage italien perd des volées de minutes. Le lendemain, le souci résolu, il signe les 5 scratch, mais échoue malgré tout aux tréfonds du classement de ce rallye « sprint » de quelques 52 km. Dans la première épreuve, Greg Hotz/Pietro Ravasi, qui étrennaient pour leur retour sur une Škoda Fabia R5, signait le 2ème temps derrière le futur vainqueur, Kevin Gilardoni/Corrado Bonato, qui profitait ainsi des malheurs de Crugnola en s’emparant de la tête du rallye. Hotz devait ensuite concéder du terrain au deux actuels hommes fort du Championnat, Sébastien Carron et Ivan Ballinari, dès la première épreuve du samedi matin où l’octuple Champion Suisse perd un temps considérable dans une crevaison.

Carron Ticino 2017
Une fois n’est pas coutume : rallye difficile pour Sébastien Carron/Vincent Landais

Ainsi, après un règne sans partage de Sébastien Carron depuis plus de deux ans et neuf manches du Championnat de Suisse des Rallyes, son plus fidèle contradicteur, Ivan Ballinari, remporte « son rallye » !

La course fut cependant  compliquée pour le Valaisan :

Sébastien Carron : Ce fut une course difficile. Dès vendredi soir dans la première épreuve spéciale, nous avons remarqué une perte de puissance moteur (turbo) malheureusement. Avec Vincent (Landais, ndlr), nous n’avons pas baissé les bras malgré cela et avons roulé à 100% durant tout le week-end, en essayant de garder une certaine pression sur nos concurrents. Le résultat final est le bienvenu. Nous sommes contents d’avoir rejoint l’arrivée à la deuxième place, malgré notre souci.

Perroud Ticino 2017
Pascal Perroud retrouve Quentin Marchand dans le baquet de droite de la Fiesta R5 et entre dans le top 10 : 8ème Suisse et 9ème au scratch

La forte concurrence derrière n’a pas démérité : au 3ème rang suisse, on retrouve Michael Burri/Anderson Levratti, sur Ford Fiesta R5, à seulement 9,8 secondes de Carron, qui devance lui-même Greg Hotz/Pietro Ravasi, sur Škoda Fabia R5, de 13,5 secondes. 5ème Suisse, l’équipage Cédric Althaus/Jessica Bayard sur la Peugeot 208 R5, eux aussi de suite dans le coup. Au scratch, victoire, pour la seconde fois consécutive, de l’Italien Kevin Gilardoni/Corado Bonato sur Ford Fiesta WRC.

Girolamo Ticino 2017
Belle victoire de classe pour Guillaume Girolamo/Jérémy Michellod sur Citroën DS3 R1

Si le rallye tessinois n’était pas au calendrier du Championnat Suisse Rallye Junior, deux équipages régulièrement inscrits faisaient le déplacement avec de très beaux résultats : victoire de la classe R1 pour Guillaume Girolamo/Jérémy Michellod et seconde place pour Sacha Althaus/Lisiane Zbinden sur Citroën DS3.

Dans la classe R3T, notons encore la victoire d’Aurélien Devanthéry/Michael Volluz, sur Renault Clio R3T, qui engrangent encore une précieuse expérience en vue de consolider toutes leurs chances dans le trophée éponyme, devant Kim Daldini/Carmelo Sottile, également sur une Clio R3T.

Du côté des VHC, seuls deux équipages étaient engagés. Victoire de Julien Camandona/Maxime D’Ignoti sur BMW M3, qui relance ses chances pour la Coupe, devant Edy Schorno/Christoph Betschart sur Ford Escort RS 1600.

Crédit photos : © Ludovic Carnal

 

A propos de l'auteur

Articles en relations