24h du Mans 2017 – Pole position pour Toyota #7 ! Buemi 2e, Jani 3e

Le_Mans_2017-1-28

La Toyota n°7 (Sarrazin/Kobayashi/Conway) a décroché la pole position des 24h du Mans 2017 au terme d’un tour historique. Dans la deuxième séance des qualifications, Kamui Kobayashi a en effet battu le record de la piste (3’14”791) à 251,882 km/h de moyenne. Le précédent était la propriété du Suisse Neel Jani (3’16”887 avec la Porsche N°18 en 2015). Sébastien Buemi (Toyota #8) partagera cette première ligne 100% Toyota. Neel Jani partira de la 3e place.

 

Beaucoup prétendent que la pole n’a aucune importance pour une course d’endurance de 24 heures. C’est probablement juste, mais le doublé Toyota en qualifications revêt une importance capitale pour le constructeur nippon, car c’est l’assurance d’une couverture médiatique extraordinaire et c’est un premier pas vers une possible victoire qui s’est jusqu’ici toujours refusée à lui.

 

Le_Mans_2017-1-27
Kamui Kobayashi (Toyota #7), l’homme du jour

Sébastien Buemi nous confiait récemment qu’il était presque impossible de réaliser un tour parfait sur ce long tracé car, à un moment donné, on rencontre forcement du trafic. Pourtant, Kamui Kobayashi y est parvenu !

Kamui Kobayashi (Toyota #7) : « C’est un tour incroyable, la voiture était incroyable, et nous avons attaqué sans avoir un seul souci dans le trafic. Ça dépasse toutes nos espérances. C’est rare de dire cela, mais c’est un tour parfait.»

Le_Mans_2017-1-29
Drapeau blanc pour signaler la Toyota de Buemi, au grand ralenti…

Sébastien Buemi, qui partagera cette première ligne entièrement Toyota est également satisfait de sa qualification, même si la journée avait très mal débuté suite à une problème mécanique lors de son premier tour. La voiture a nécessité un changement de moteur préventif en raison d’un problème d’approvisionnement en essence, le privant ainsi d’une partie des qualifications.

Sébastien Buemi (Toyota # 8):“C’est une excellente journée pour Toyota : Félicitations à la voiture n° 7 et à Kamui. Définir un nouveau record comme celui-là est très impressionnant. L’équipe a fait un très bon travail et je suis vraiment content du résultat global. Ce n’était pas une journée de tout repos pour nous, mais parvenir à se qualifier malgré tout en seconde position est un bon point de départ pour la course.”

Le_Mans_2017-1-30
Porsche joue placé avec Neel Jani en deuxième ligne

Avec un chrono de 3: 17.259, Neel Jani (Porsche #1) a réalisé le troisième temps le plus rapide de ces qualifications et reste très optimiste pour la course.

Neel Jani (Porsche #1): “Toyota a réalisé une excellente performance aujourd’hui, mais nous avons choisi de nous concentrer sur notre préparation de course plutôt que de réaliser des tours de qualifs de nuit. Ça s’est très bien passé pour nous aujourd’hui, nous avons l’air bien pour la course. “

Le_Mans_2017-1-31
Belles perfs des Manor en LMP2

En LMP2, c’est l’Oreca 26 du G-Drive Racing qui tient la pole (3’25’532). Le premier Suisse de cette catégorie est Simon Trummer (Manor #25), classé à la 2e place. Les Vaillantes Rebellion #31 et #13 sont également bien placées, respectivement 4e et 5e LMP2 (10e et 11e au général).

Le_Mans_2017-1-33
Marcel Fässler espérait mieux… mais 24 heures, c’est long…

C’est un peu plus compliqué en GTE pour les helvètes. Le meilleur d’entre eux,  Marcel Fässler,  classe sa Corvette #64 à la 10e place de la catégorie.

Quant à la Ferrari de #54 de Thomas Flohr, engagée en GT am, elle s’élancera de l’avant-dernière ligne.

Crédit photos : ©Sébastien Moulin/Sport-Auto.ch

La grille de départ des 24h du Mans 2017 :

1 – Toyota TS050 #7 (Toyota Gazoo) – Conway / Kobayashi / Sarrazin – 3:14.791
2 – Toyota TS050 #8 (Toyota Gazoo) – Buemi / Davidson / Nakajima – 3:17.128
3 – Porsche 919 #1 (Porsche Team) Jani / Lotterer / Tandy – 3:17.259
4 – Porsche 919 #2 (Porsche Team) Bernhard / Bamber /Hartley – 3:18.067
5 – Toyota TS050 #9 (Toyota Gazoo) – Lapierre / Kunimoto / Lopez – 3:18.625
6 – Enso-CLM Nismo #4 – ByKolles – Webb / Kraihamer / Rossiter – 3:24.170
7 – Oreca #26 (G-Drive) Rusinov / Thiriet / Lynn – 3:25.352
8 – Oreca #25 (CEFC Manor) Gonzalez / Trummer / Petrov – 3:25.549
9 – Oreca #38 (Jackie Chan DC) Tung / Laurent / Jarvis – 3:25.911
10 – Oreca #31 (Vaillante Rebellion) Prost / Canal / Senna – 3:26.736
11 – Oreca #13 (Vaillante Rebellion) – Piquet / Heinemeier / Beche – 3:26.811
12 – Oreca #24 (CEFC Manor) Graves / Hirschi / Vergne – 3:26.871
13 – Oreca #28 (TDS) Perrodo / Vaxiviere / Collard – 3:27.108
14 – Alpine #35 (Signatech Alpine) Pancitici / Ragues / Negrão – 3:27.517
15 – Oreca #37 (Jackie Chan DC) Cheng / Gommendy / Brundle – 3:27.535
16 – Dallara #27 (SMP) Aleshin / Sirotkin/ Shaytar – 3:27.782
17 – Alpine #36 (Signatech Alpine) Dumas / Menezes / Rao – 3:28.051
18 – Oreca #39 (Graff) Guibbert / Trouillet / Winslow – 3:28.368
19 – Oreca #40 (Graff) Allen / Matelli/ Bradley – 3:28.891
20 – Oreca #22 (G-Drive) Rojas / Hirakawa / Gutierrez – 3:28.937
21 – Ligier #32 (United) Owen / de Sadeleer / Albuquerque – 3:29.151
22 – Oreca #21 (Dragonspeed) Hedman / Hanley/ Rosenqvist – 3:29.777
23 – Dallara #29 (Nederland) Lammers / van Eerd / Barrichello – 3:29.976
24 – Dallara #47 (Villorba Corse) Lacorte / Sergnagiotto/ Belicchi – 3:30.014
25 – Ligier #45 (Algarve Pro) Patterson / McMurry / Capillaire – 3:30.164
26 – Ligier #23 (Panis-Barthez) Barthez / Buret / Berthon – 3:31.346
27 – Ligier #34 (Tockwith Motorsports) Moore / Hanson / Chandhok – 3:32.536
28 – Oreca #49 (ARC Bratislava) Konopka/ Calko/ Breukers – 3:33.921
29 – Ligier #17 (IDEC) Lafargue / Lafargue / Zollinger – 3:36.230
30 – Riley #43 (Keating) – Keating / Bleekmolen / Taylor – 3:37.007
31- Ligier #33 (Eurasia Motorsport) Nicolet / Nicolet / Maris – 3:42.660
32 – Aston Martin Vantage #97 (AM) Turner / Adam / Serra – 3:50.837
33 – Ferrari 488 #51 (AF Corse) Calado / Pier Guidi / Rugolo – 3:51.028
34 – Aston Martin Vantage #95 (AM) Thiim / Sorensen / Stanaway – 3:51.038
35 – Ferrari 488 #71 (AF Corse) Rigon / Bird / Molina – 3:51.086
36 – Ford GT #69 (Ford Ganassi) Briscoe / Westbrook / Dixon – 3:51.232
37 – Corvette C7R #63 (Corvette) Magnussen / Garcia / Taylor – 3:51.484
38 – Porsche 911 RSR #92 (Porsche Team) Christensen / Estre / Werner – 3:51.847
39 – Ford GT #66 (Ford Ganassi) Mücke / Pla / Johnson – 3:51.991
40 – Ford GT #67 (Ford Ganassi) Priaulx / Tincknell / Derani – 3:52.008
41 – Corvette C7R #64 (Corvette) Gavin / Milner / Fässler – 3:52.017
42 – Ferrari 488 #82 (Risi) Vilander / Fisichella / Kaffer – 3:52.138
43 – Ford GT #68 (Ford Ganassi) Hand / Müller / Kanaan – 3:52.178
44 – Porsche 911 RSR #91 (Porsche Team) Lietz / Makowiecki / Pilet – 3:52.593
45 – Corvette C7R #50 (Larbre) Rees / Brandella / Philippon – 3:52.843
46 – Aston Martin Vantage #98 (AM) Dalla Lana / Lamy / Lauda – 3:53.233
47 – Ferrari 488 #62 (Scuderia Corsa) Mac Neil / Sweedler / Bell – 3:53.312
48 – Porsche 911 RSR #77 (Dempsey-Proton) Ried / Cairoli / Dienst – 3:53.381
49 – Ferrari 488 #55 (Spirit of race) Cameron / Scott / Cioci – 3:53.641
50 – Ferrari 488 #84 (JMW) Smith / Stevens / Vanthoor – 3:53.977
51 – Ferrari 488 #83 (DH Racing) Krohn / Jönsson / Bertolini – 3:54.088
52 – Aston Martin Vantage #90 (TF Sport) Yoluc / Hankey / Bell – 3:54.319
53 – Aston Martin Vantage #99 (Beechdean) Howard / Gunn / Bryant – 3:54.328
54 – Porsche 911 RSR #93 (Proton) Long / Al Faisal / Hedlund – 3:54.621
55 – Ferrari 488 #61 (Clearwater) Mok / Sawa / Griffin – 3:54.955
56 – Ferrari 488 #60 (Clearwater) Wee / Katoh / Parente – 3:54.994
57 – Porsche 911 RSR #88 (Proton) Bachler / Lemeret/ Al Qubaisi – 3:55.468
58 – Ferrari 488 #54 (Spirit of race) Flohr / Castellacci / Beretta – 3:56.301
59 – Porsche 911 RSR #86 (Gulf) Wainwright / Barker/ Foster – 3:56.469
60 – Ferrari 488 #65 (Scuderia Corsa) Nielsen / Balzan / Bret – 3:58.249

A propos de l'auteur

Articles en relations