Rallye du Chablais : une promesse de couleurs !

Rallye du Chablais Gerard Nicolas Ford Escort WRC Abu Dhabi - Sebastien Montagny

Entrée dans le Trophée d’Europe des Rallyes (ERT), un plateau magnifique et très relevé, un décor de rêve, une météo qui s’annonce ensoleillée, le Rallye du Chablais démarre ce jeudi sous les meilleurs auspices. 86 engagés, dont 76 en rallye moderne, et 10 en VHC. Rendez-vous du 1er au 3 juin prochain autour de la ville d’Aigle.

Comme de coutume, un très beau parcours de 573 km pour 166 de chrono répartis en 14 épreuves spéciales attend les concurrents de cette édition 2017.

Rallye du Chablais landscape - Massimo Prati
Le décor de la spéciale “Tour d’Aï” : vue sur les Alpes et le Léman… somptueux !

Après les vérifications techniques et administratives qui se tiendront le jeudi à l’Ancien Arsenal d’Aigle, la première voiture s’élancera vendredi du podium de la Place de l’Hôtel de Ville sur le coup de 10h45, en direction de la première spéciale, Evionnaz-Vernayaz, spéciale « spectacle » notamment dans le passage du hameau de La Balmaz et où il faudra être immédiatement propre et dans le coup (5.65 km), puis deux passages dans « Col de la Croix » dans le sens Villars – Les Diablerets et « Tour d’Aï » dans le sens La Lécherette – Luan, ponctués d’un regroupement au Casino de Montreux, et un retour en fin de journée pour la spéciale d’Evionnaz.

Le samedi, départ de la seconde étape à 7h20 depuis les Glariers à Aigle, avec un début des hostilités par deux spéciales très exigeantes : tout d’abord “Dents-du-Midi”, sur la route des Rives, en-dessus de Choëx, puis un premier rendez-vous avec le public sur Champéry, avec le départ spectacle de “Portes du Soleil”. Ces deux spéciales seront parcourues une seconde fois en première partie de journée, puis retour en plaine avec deux passages dans, respectivement, la “Super-Spéciale de Collonges”, et “Bex-Lavey”. L’arrivée finale est prévue vers 18h15 à la Halle des Glariers.

Rallye du Chablais pascal bachmann ford escort mk2 - sebastien montagny
Pascal Bachmann/Xavier Machet : de sérieux prétendants au podium, sur la Ford Escort Mk2

Les concurrents VHC ouvriront les hostilités, avec cette fois-ci 10 engagés, dont au moins la moitié peuvent prétendre au podium. Présentons brièvement le nouveau venu : numéro H1 Christian Kelders/Patrick Chiappe. Le pilote luxembourgeois et le copilote corse courront pour la première fois en Suisse, avec la superbe Porsche 911 RSR du team Romain Dumas Limited/Joffroy, celle-là même avec laquelle ils ont remporté ce printemps le Rallye de Grasse et sont monté sur la seconde marche du podium du dernier Cap Corse Historic Rally. Actuel leader de la coupe, Eddy Bérard/Frédéric Rausis, s’aligneront à nouveau avec la BMW M3 avec laquelle ils ont souvent brillé mais ont connu la malchance l’an dernier sur ce rallye : nul doute que l’équipage valaisan aura à cœur de conjurer le sort. Les premiers nommés pourront compter sur la concurrence, notamment celle de Pascal Bachmann/Xavier Machet sur Ford Escort Mk2, de Guy Troillet/Sébastien Moulin sur Porsche 911 3.2, de Frank Servais/Konstantine Buxtorf Friedli, de retour sur la Porsche 911 2.7 RS, et de Julien Camandona/Maxime D’Ignoti sur BMW M3.

1 Loeb livree 208 R5
La livrée de la Peugeot 208 R5 de Sébastien Loeb pour le Rallye du Chablais, telle que présentée à la presse il y a quelques jours.

Beau spectacle attendu également avec le rallye moderne. Le premier concurrent à s’élancer sera celui qu’on ne présente plus, Sébastien Loeb. Navigué par son épouse, Séverine Loeb, le multiple Champion ne manquera pas de ravir le public et ses nombreux fans au volant de sa Peugeot 208 R5. La Ford Fiesta R5 qui portera le numéro 2 sur ses portières n’aura pas non plus un inconnu à ses commandes, puisqu’il s’agit de Peter Tsjoen, octuple Champion de Belgique des Rallyes, copiloté par Eddy Chevaillier.

Rallye du Chablais sebastien carron ford fiesta r5 - Massimo Prati
Leader incontesté au Championnat Suisse, Sébastien Carron/Vincent Landais, sur la Ford Fiesta R5

Pour le podium, on devra compter sur le tenant du titre national et actuel leader, Sébastien Carron/Vincent Landais, toujours sur Ford Fiesta R5 (no 3), suivi d’une horde de pilotes très affutés prêts à lui mettre autant de bâtons dans les roues, tels que son plus fidèle rival, Ivan Ballinari/Paolo Pianca (Ford Fiesta R5), mais aussi Jérémie Toedtli/Antoine Paque (Skoda Fabia R5), Michael Burri/Anderson Levratti (Ford Fiesta R5), Cédric Althaus/Jessica Bayard (Peugeot 208 R5), Pascal Perroud/Romain Blondeau (Ford Fiesta R5), Mike Coppens/Renaud Jamoul, parmi les onze voitures de la catégorie R5. Dans la catégorie RGT, on retrouvera avec bonheur Marc Valliccioni/Sandra Arlettaz, actuellement 4ème au Championnat, mais aussi à nouveau Olivier Gillet/Jean Deriaz, sur Porsche 911 GT3.

En tête des S2000, Joël Rappaz/Melinda Beuret, puis William Winiger/Sophie Barras, Michaël Droz/Mandalie Machoud et Maurice Brera/Pierre-Alain Forestier, tous quatre sur Peugeot 207 S2000. Également fidèle de l’épreuve, l’équipage Jean-Philippe Radoux/François Forclaz évoluera quant à lui sur la Mitsubishi EVO 9, et sera suivi notamment de Gérard Nicolas/Laurent Métral sur l’impressionnante Ford Escort WRC.

Le Rallye du Chablais sera également le théâtre de la seconde manche du Clio R3T Alps Trophy. Actuellement en tête, Florian Gonon/Sarah Tharin croiseront le fer notamment avec Olivier Courtois/Julie Romain et Aurélien Devanthéry/Michaël Volluz.

Rallye du Chablais landscape col de la croix - Massimo Prati
La spéciale du “Col de la Croix”

En Championnat de Suisse Rallye Junior, pas moins de 10 équipages en lice : 7 en catégorie R2 et 3 en R1. L’équipage leader actuel, Nicolas Lathion/Gaëtan Lathion, sera notamment opposé à Niki Bühler/Gabriele Zanni  (actuel troisième), tous deux sur Peugeot 208 R2. Un nouveau venu dans la catégorie viendra amener sa Citroën C2 R2 au milieu des 208 R2 : il s’agit d’un équipage valaisan, Ivo Vaz Lopes/Sarah Lattion. A noter que l’actuel deuxième au classement provisoire, l’équipage saint-gallois Thomas Schmid/Cornel Frigoli, troque sa Renault Twingo R1 contre une 208 R2 afin de maximiser ses chances. La catégorie R1 accueillera également un nouvel équipage, valaisan également, Guillaume Girolamo/Jérémy Michellod, qui font leurs débuts en rallye 31 ans après leurs pères respectifs, sur une DS3 R1. Nous retrouverons également Sacha Althaus/Lisiane Zbinden, également sur DS3 R1, ainsi que le seul équipage 100% féminin du rallye, Audrey Dauphin/Santana Chesaux, sur la Twingo R1. Nul doute que les Juniors, tout comme la plupart des pilotes, auront une pensée pour Yoan Loeffler et David Rappaz, qui se remettent de leur accident au Critérium Jurassien.

Rallye du Chablais Jean-Philippe Radoux - Massimo Prati
La Mitsubishi EVO 9 de Jean-Philippe Radoux sur le routier, à la sortie de Val d’Illiez, en 2016.

Parmi les autres catégories, notamment en R3, de nombreux pilotes auront à cœur de briller à domicile, tels Cédric Betschen/Mirjam Jorosch sur Renault Clio, ou encore les Valaisans Sergio Pinto/Géraldine Giotta et Laurent Bérard/Pascal Tornay, tous deux sur Honda Civic type R.

A noter que deux pilotes féminines seront au départ : outre les Juniors déjà citées, la Chaux-de-Fonnière Maude Studer prendra le départ au volant d’une Renault Clio R3, naviguée par son mari Sébastien Studer.

Crédits photos : ©Massimo Prati, ©Sébastien Montagny, @Sébastien Loeb Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations