Vaillante Rebellion – Une entame de championnat encourageante

82326ac5-47f2-4e65-95c7-8ea98d7fe416En ce week-end de Pâques, les 6H de Silverstone marquaient l’ouverture de la saison du championnat du monde d’endurance (FIA WEC) au Royaume-Uni. Rebellion Racing inaugurait d’une part, son partenariat avec Michel Vaillant et d’autre part, sa première participation en catégorie LM P2. C’est avec les nouvelles couleurs « Vaillante Rebellion » que l’écurie suisse réalise un départ de championnat encourageant avec ses deux Oreca 07.

Cette première course haletante a gratifié Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal (n°31) d’une belle deuxième place. D’autre part, Nelson Piquet Junior, Mathias Beche et David Heinemeier Hansson terminent en neuvième position au volant de la n°13.

82dc7d15-93f2-4e01-8680-58c0a345b260.jpg  P1 : #38 Jackie Chan DC Racing
82dc7d15-93f2-4e01-8680-58c0a345b260.jpg  P2 : #31 (Prost / Senna / Canal)  – Vaillante Rebellion
82dc7d15-93f2-4e01-8680-58c0a345b260.jpg  P3 : #28 TDS Racing
82dc7d15-93f2-4e01-8680-58c0a345b260.jpg  P9 : #13 (Piquet Jr / Beche / Heinemeier Hansson)  – Vaillante Rebellion

 La veille, les sessions de qualifications avaient mené les deux équipages à prendre le départ au coude-à-coude : en 4ème position pour la n°13 (avec un meilleur tour à 1:44.071) et en 5ème pour la n°31 (1:45.1150). Plus tôt dans la journée, les deux premiers essais libres avaient également été positifs pour l’équipage 13 qui terminait en pole puis en troisième position.

A midi, sous le ciel nuageux de Silverstone, les deux Oreca07 #13 et #31 de Vaillante Rebellion s’élançaient pour une course de 6H. Après une heure de course et un pit-stop pour chaque pilote, l’équipage 31, mené par le digne neveu d’un des plus grands pilotes de l’histoire de la Formule 1 Bruno Senna prenait la deuxième place, derrière la Alpine Signatech #36 après une remontée de trois places. Le brésilien laissait ensuite le volant à Nicolas Prost, dont le nom n’est pas sans rap-peler l’exceptionnelle carrière d’un certain Alain, puis Julien Canal pour perpétuer les efforts fournis en ce début de course. Les contraintes pour les différents pilotes se sont ensuite accumulées : la pluie par intermittence et la météo changeante ont ralenti le rythme. A mi-course, une première mise sous drapeau jaune a été effectuée suite à l’embrasement de la Porsche #92 pilotée à ce moment-là par Kevin Estre (Porsche GT Team), puis à nouveau après l’accident important de la Toyota #7 (LM P1) qui a fait revenir la safety car pour une trentaine de minutes. Des choix stratégiques ont permis aux trois pilotes d’occuper la pole position durant les trente dernières minutes, même s’ils ont finalement été rattrapés par l’équipage #38 de Jackie Chan DC Racing qui s’est finalement imposé à quelques tours de l’arrivée.

eced2541-9c8f-44aa-941d-22d2e769aabaJulien Canal (pilote #31 ): « Je suis agréablement surpris de la performance de la voiture et de l’équipe ! Le niveau en LMP2 est très élevé cette saison, cette année ça va être extrêmement intéressante à ce niveau là. On est parti sur une bonne stratégie, aussi bien sur le plan technique que sur les pneus. Le potentiel est là, je suis vraiment content d’être avec Nico que je connais depuis presque 10 ans quand nous pilotions sur Formule Renault 2L et Bruno que j’ai eu l’occasion de rencontrer bon nombre de fois sur les circuits. »

En parallèle, quelques problèmes techniques sur la n°13 ont poussé David Heinemeier Hansson à s’arrêter au stand pour laisser sa place au brésilien Nelson Piquet Junior qui repartait en huitième position après deux heures de course. Dès lors, il s’agissait pour la n°13 de remonter quelques positions grâce à Mathias Beche, mais deux accrochages, notamment avec la Ferrari 71 de Sam Bird Racing ont endommagé une aile et condamné le trio à 15 secondes de pénalité. L’équipage #31 termine ainsi sa course en neuvième position.

Mathias Beche (pilote #13) : « Pour nous, la course a été assez compliquée. Globalement, la performance est encourageante. Nous sommes heureux pour l’équipage #31. Ce podium est vraiment top pour eux. Maintenant, on va s’appliquer pour être aussi sur le podium à la prochaine course. »

Nicolas Prost (pilote #31) : « L’équipe était très concentrée et motivée. Après deux dernières saisons difficiles, le fait de revenir dans une catégorie plus compétitive nous motive tous. Malgré très peu de séance d’essais avant Silverstone, tout le monde a réalisé un super travail. On n’a pas le rythme de course parfait mais notre course a été sans erreur, pour un premier week-end c’est très positif ! »

Bart Hayden (team manager) : « C’est une belle entame de championnat surtout sur cette catégorie que nous découvrons cette année. Sur la #31, le trio a su correctement effectuer les passations. Pour la #13, quelques problèmes techniques sont venus troubler la course. On espère apprendre pour ne plus répéter les mêmes erreurs. Globalement, c’est un bon début de saison, nous sommes satisfaits de cette première performance encourageante. »

Cette course marque le début d’un championnat prometteur pour Vaillante Rebellion dans cette catégorie LMP2. Il faudra prolonger ces efforts, notamment sur le circuit belge de SPA-Francorchamps qui constituera le prochain rendez-vous les 4, 5 et 6 mai prochains.

Qualifications :  #13 : P5 (1:44.017) #31 : P4 (1:45.115)
Essais libres 3 : #13 : P8 (1:46.366) #31 : P6 (1:46.143)
Essais libres 2 : #13 : P3 (1:45.622) #31 : P6 (1:47.256)
Essais libres 1 : #13 : P1 (1:45.913) #31 : P8 (1:47.960)

Communiqué Rebellion Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations