Edoardo Mortara : « je crois que je peux me battre pour le titre en DTM »

 Mercedes-AMG Motorsport, Edoardo Mortara;

Outre les essais de pré-saison du DTM sur sa nouvelle monture, La Mercedes-AMG C63 DTM, le Genevois Edoardo Mortara s’est également glissé, à l’occasion des deux premières manches de VLN, dans le baquet d’une Mercedes-AMG GT3, et ce en vue des 24h du Nürburgring. Au milieu de ce planning chargé, le nouveau pilote Mercedes est revenu sur ces derniers tours de roue :

Edoardo, cette année vous allez participer au DTM et à des courses en GT3 en tant que pilote Mercedes-AMG. Comment vous sentez-vous au sein de votre nouvelle famille ?

Edoardo Mortara : « Je suis vraiment impatient d’être en course même si elles apporteront tout un lot de nouveautés pour moi. Je pense que je suis sur la bonne voie, mes premiers tests DTM se sont bien passé, et nous avons pu travailler sur le set-up. En ce qui concerne le GT3, samedi dernier ce n’était que ma deuxième expérience sur la Nordschleife au volant de la Mercedes-AMG GT3. Si la première course ne fut pas très bonne, les tests récents et cette deuxième manche de VLN m’ont permis de bien progressé. »

Quelles sont les principales différences entre la Mercedes-AMG GT3 et la Mercedes-AMG C 63 DTM ?

 Edoardo Mortara : « Ce sont deux voitures radicalement différentes. En DTM, nous avons beaucoup plus d’appuis aérodynamique et un poids inférieur, ce qui signifie une adhérence plus importante. En conséquence, la voiture de DTM impose un style de conduite plus agressif. Mais les deux voitures sont intéressantes à piloter. Être au volant de la Mercedes-AMG GT3 sur la Nordschleife offre de grandes sensations et c’est un vrai défi. Passer de l’une à l’autre n’est pas une chose aisée, mais c’est un défi que j’apprécie. »

En 2016, vous avez manqué de peu le titre en DTM et vous êtes devenu père. Quels sont vos objectifs en 2017 ?

Edoardo Mortara : « Bien entendu, la naissance de ma fille fut un grand changement très positif pour moi. Je pense que cela m’apporte une motivation supplémentaire, car je ne conduis plus seulement pour moi même mais pour toute ma famille. Cette année, j’intègre une nouvelle équipe et il faudra un temps d’adaptation. Mais je suis optimiste et je crois que je peux me battre pour le titre en DTM. »

Source et credit photo Mercedes-AMG

A propos de l'auteur

Articles en relations