F1 – Lewis Hamilton reprend les commandes en Chine. Sauber et Grosjean hors du coup

1309

Lors du deuxième Grand-Prix de la saison, le pilote Mercedes a répondu de belle manière à Ferrari et Vettel qui avaient remporté la première course de la saison en Australie. Hamilton devance ainsi l’Allemand et le jeune Max Verstappen. Romain Grosjean après une course difficile termine à une décevante 11ème place.

Donné sous une piste encore humide, le départ de la course a vu Lewis Hamilton conforter sa première place devant Vettel et Bottas. Un peu plus loin derrière, Stroll et Perez s’accrochent, ce qui signifie la fin de la course pour le Canadien. Alors que la plupart des pilotes sont partis avec les pneus pluie à bande verte, Carlos Sainz est le seul à tenter le pari des supersoft. Imité quelques tours plus tard par le pilote Sauber Antonio Giovinazzi, Sainz avait plus de chance que son compère, puisque le remplaçant de Pascal Wehrlein détruit sa monoplace dans le mur des stands au 4ème tour.

Intervention de la voiture de sécurité et nouveau départ avec des pneus slick pour tout le monde cette fois-ci. Lewis Hamilton s’échappe à nouveau, alors que Bottas sorti de piste pendant la Safety Car est relégué en que de peloton. A ce moment là, les Red Bull suivent le pilote Britannique avec un Verstappen en verve avant que celui-ci ne change de pneumatiques. Vettel revenu sur les deux monoplaces du Taureau Rouge devait lui aussi chausser de nouvelles gommes au 34ème tour.

Ainsi, le bal des changement de pneus nous offrait une fin de course un peu plus passionnante, avec Vettel remontant ses adversaires un à un, se jouant finalement des deux Red Bull. Lesquels s’affrontaient dans les cinq derniers tours pour le podium avec un Max Verstappen résistant à Daniel Ricciardo. Au terme des 56 tours, Hamilton s’impose donc devant Vettel et le néerlandais.

Et les Suisses ?
Pour Romain Grosjean, c’est une course à oublier. Il termine à la porte des points après plusieurs tours difficiles et quelques beaux dépassements. Insuffisant cependant pour affecter son début de Grand-Prix compliqué, avec quelques situations chaudes.

C88zyC-XcAAdjuU

Romain Grosjean : « J’ai attaqué autant que possible. Je pouvais difficilement trouver l’ouverture sur Palmer. Une fois que ça a été fait, j’ai fait de bons chronos. Nous avons fait du bon travail, mais il était déjà trop tard. Ce n’était pas facile avec la stratégie. Les gars ont fait le meilleur boulot possible. Nous avons vu le drapeau à damier et les chronos étaient corrects. Je pense que nous pouvons faire plus, je suis impatient d’être à la prochaine course et j’espère que cela se passera mieux. »


Marcus Ericsson termine lui 15ème et dernier. Il a pu une nouvelle fois observer les limites de sa Sauber, ce qui ne fut pas le cas de Giovinazzi qui a embouti sa monoplace dans le mur de la ligne droite. Prochaine course, la semaine prochaine dé
jà à Bahrain. Les écuries auront donc que quelques jours pour transporter le matériel nécessaire au 3ème Grand-Prix de la saison.

Sport-Auto.ch vous offre les chiffres que vous ne deviez pas manquer et ses récompenses du jour:

Tout d’abords les chiffres:

43 comme le nombre de points au compteur de Vettel et Hamilton
2 comme le nombre de sorties de piste d’Antonio Giovinazzi durant le weekend
45 comme le nombre de secondes de retard du 3ème Verstappen sur Hamilton
0 comme le nombre de McLaren à l’arrivée sur les deux premiers Grand-Prix de la saison

Et les récompenses du jour:

Shanghai International Circuit, Shanghai, China. Saturday 08 April 2017. World Copyright: Andy Hone/LAT Images ref: Digital Image _ONY5020

La médaille d’or de Sport-Auto.ch pour Max Verstappen qui s’est fait l’auteur d’une folle remontée et de beaux dépassements.

Les blâmes pour Antonio Giovinazzi et McLaren.
L’Italien est sorti deux fois de piste en deux jours. Ce n’est pas une bonne publicité pour son dernier Grand-Prix en tant que remplaçant de Wehrlein. L’autre remontrance va à McLaren, qui avec un Alonso des grands jours a vu son moteur subir un nouveau problème hydraulique.

Crédit photos: ©Haas F1 Racing ©Pirelli

A propos de l'auteur

Articles en relations