WRC – Tour de Corse : Jérémie Toedtli marque brillamment son entrée dans l’élite mondiale ! (vidéos)

2016-Sport-Auto.ch-1-71

Les routes corses, il connaît ! En effet, alors qu’il avait tout juste son permis en poche, c’est sur ces terres que Jérémie Toedtli a débuté en rallye, à l’occasion du Tour de Corse Historique en 2012. Aujourd’hui, il a troqué l’ancienne Ford Escort contre une superbe Škoda Fabia R5. Mais cela ne c’est pas fait en un jour… Après une première saison en Coupe Suisse VHC, le jeune neuchâtelois s’est expatrié durant trois saisons en France pour faire ses classes, avec succès, dans la très relevée 208 Rally Cup ! Après une première expérience réussie au dernier Rallye du Valais au volant d’une Škoda Fabia R5, Jérémie Toedtli se lance en mondial… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le décollage est réussi !

 

2016-Sport-Auto.ch-1-72Après un départ prudent sur les première spéciales afin de prendre confiance et de valider les notes annoncées par son copilote, le Français Antoine Paque, l’équipage de la Škoda Fabia décide de hausser le rythme dans le deuxième passage. Cela ce traduit par un tête à queue à haute vitesse dans l’ES 3, mais surtout des performances impressionnantes qui le propulsent à la 16e place au général (8e RC2) au soir de la 1ère étape.

 

De plus en plus à l’aise au volant de son bolide, Jérémie Toedli est bien décidé à continuer à attaquer lors de la seconde journée de course. Malheureusement, il perdra pas mal de temps lors de la longue première spéciale (ES 5 – 48 km) en raison d’un bris de jante. Le Neuchâtelois augmentera ensuite le rythme tout au long de la journée, signant même même un superbe 14e temps scratch lors du dernier chrono. Au terme de la deuxième étape, la Škoda n°89 pointe en 13e position au classement général, 6e des RC2.

 

2016-Sport-Auto.ch-1-73Deux spéciales étaient au programme de la journée de dimanche. Lors du premier chrono (ES 9), véritable juge de paix de 54 km, l’équipage franco-suisse fait mieux que se défendre, en réalisant le 15e temps à seulement 2,36 minutes de la Hyundai WRC du leader, Thierry Neuville.

 

La Power Stage est une formalité, si bien que l’équipage Jérémie Toedtli / Antoine Pâque rejoint le podium d’arrivée de Porto-Vecchio à une splendide 12e place au général, 5e des RC2! Jérémie Toedtli démontre ainsi qu’il est bien la nouvelle référence du rallye suisse.

Développement sur le rallye WRC suit…

 

 

Crédits photos : ©Nicolas Millet, ©Christian Borel / Vidéos @Marc-Olivier Sottas

 

A propos de l'auteur

Articles en relations