Formula E – course difficile pour Sébastien Buemi à Mexico

Sébastien Buemi quitte l’Autodromo Hermanos Rodriguez, le quatrième round du championnat de Formula E, déçu. Après avoir dominé les essais libres, le pilote Renault e.dams a enduré des qualifications et une course très difficiles. D’autant plus que cette dernière a été remportée par son rival au titre, Lucas Di Grassi (ABT Shaeffler Audi Sport).

 

Débarquant aux aurores directement de Monza, où il participait au prologue du WEC, Sébastien Buemi a dominé les essais libres. Le leader du championnat a ensuite été contraint de disputer les qualifications dans le Groupe 1. Après avoir lutté avec la piste poussiéreuse, l’Aiglon a terminé la session en signant un dixième temps, ce qui l’a privé de la la Super pole.

 

A l’extinction des lumières, Buemi passe le premier virage sans encombre et maintient sa 7e position. Après quelques minutes seulement, une première voiture de sécurité est déployée. Au « restart » de la course, l’arrêt d’Oliver Turvey (NextEv) voit une nouvelle voiture de sécurité entrer en piste. Suite à ces incidents, Buemi remonte alors en 5e position et est bientôt en position de se battre avec Sam Bird (DS Virgin Racing) pour tenter de remonter dans le classement.

 

Après les changements obligatoires de voiture, une troisième et dernière voiture de sécurité fait une apparition. Au redémarrage, Buemi utilise son FanBoost mais, arrivant au premier virage, Felix Rosenqvist bloque ses roues devant lui et José Maria Lopez part en tête à queue. Le pilote suisse fait de son mieux, mais ne peut éviter l’incident. Il part en tête à queue à son tour, et chute à la 16e place.

 

Le leader du championnat franchit finalement la ligne hors des points, en 14ème position. Il réussi néanmoins à engranger le point du tour le plus rapide en course, prouvant ainsi qu’il reste bien le pilote à battre dans ce championnat 2017 de Formula E.

Sébastien Buemi (Renault E.DAMS)
Sébastien Buemi (Renault E.DAMS)

Sébastien Buemi : La course aurait pu être bonne pour nous. Nous savons tous que c’est difficile de dépasser sur ce circuit, surtout avec autant de voitures de sécurité. Quand j’ai essayé d’utiliser le FanBoost, Rosenqvist a bloqué ses roues et Lopez est parti en tête à queue. J’ai fait de mon mieux pour éviter l’incident et en faisant ça, je suis parti en tête à queue également. J’étais au mauvais endroit au mauvais moment. C’est plus ou moins ce qui s’est passé aujourd’hui.

 

Cela n’a pas été un bon weekend pour nous. L’objectif était de ne pas perdre trop de points au championnat donc c’est évidemment très décevant. J’étais le plus rapide en essais libres, nous avons montré que nous avions un bon rythme mais cela a été très désavantageux pour moi de me retrouver en Q1 car j’ai nettoyé la piste pour les autres pilotes. Surtout ici, avec des conditions aussi venteuses. J’ai aussi essayé d’éviter une sortie dangereuse juste après mon pitstop, lors duquel j’ai dû laissé passer trois ou quatre voitures et j’ai donc perdu des places précieuses. Mais la chance tourne, donc voyons ce qui se passe à Monaco.

 

Malgré cette course folle, Buemi reste en tête du championnat, mais voit son avantage se réduire à seulement cinq points face son rival au titre, Lucas Di Grassi (ABT Shaeffler Audi Sport). La prochaine course se tiendra sur le prestigieux circuit de Monaco, à Monte Carlo le 13 mai.

 

FIA Formula E – ePrix de Mexico City – Résultats

1 Lucas DI GRASSI
2 Jean-Eric VERGNE
3 Sam BIRD
4 Mitch EVANS
5 Nicolas PROST
6 José María LOPEZ
7 Daniel ABT
8 Adam CARROLL
9 Nelson PIQUET JR
10 Esteban GUTIERREZ
11 Sébastien BUEMI

FIA Formula E – Championnat Pilotes

1 Sébastien BUEMI 76
2 Lucas DI GRASSI 71
3 Nicolas PROST 46
4 Jean-Eric VERGNE 40
5 Sam BIRD 33
6 Daniel ABT 20
7 Felix ROSENQVIST 20
8 Nick HEIDFELD 17
9 Nelson PIQUET JR 15
10 Oliver TURVEY 15

Photo Eric Vargiolu / DPPI

 

A propos de l'auteur

Articles en relations