Dragster : Sascha Pretzsch : « tout est parti en fumée, je n’ai plus rien ! »

Gros coup dur pour Sascha Pretzsch, pilote de Dragster. En effet, le jeune vaudois, qui était récemment parti à la conquête du championnat américain, voit sa carrière stoppée net suite à la perte de sa voiture de course dans un incendie. Il s’est confié à Sport-Auto.ch

Sascha, que s’est-il passé exactement ?

Sascha Pretzsch : “C’est une véritable catastrophe ! J’ai appris dimanche matin à 6h30 (5 mars 2017, ndlr) via les réseaux sociaux, puis par des amis aux USA, que l’un des hangars de notre constructeur, Jerry Bickel Racecars au Missouri, était en flamme. Et c’est là-bas qu’est stockée notre voiture.”

Aïe, j’espère que votre véhicule n’était pas dedans ?

Sascha Pretzsch : “Au départ, j’ai imaginé le pire. Puis j’ai essayé de me convaincre que c’était le hangar voisin qui avait brûlé. Malheureusement, j’ai reçu la confirmation en images que notre véhicule de compétition se trouvait bel et bien au milieu de l’incendie (cf. photo, la  carcasse de droite, on reconnait la déco avec les flammes !?!??)

Nous avons tenté, malgré le décalage horaire, de prendre contact avec Jerry Bickel Racecars afin d’entendre de vive voix la confirmation du drame… Et malheureusement nous l’avons eue.

Après de multiples téléphones, e-mails et contacts, nous avons pu mesurer et évaluer que le véhicule est irrécupérable et ne pourra plus jamais reprendre la piste.”

J’imagine que pour vous, cet évènement compromet sérieusement votre saison 2017 ?

Sascha Pretzsch : “Oui clairement… c’est d’autant plus dommageable que nous avions fait d’excellents résultats au Championnat Américain 2016. Grâce à une nouvelle mise à jour de notre Dragster, je commençais à être de plus en plus confiant à son volant. Lors de ses derniers runs, notre Cavalier était à 2 dixièmes du record des USA de la catégorie aux World Finals en Virginie.

Début décembre 2016, nous avions pris la décision de la renvoyer chez le constructeur pour réaliser une mise à niveau du système électronique et procéder à 2-3 ajustages sur le boîtier d’allumage.

Malheureusement, elle finira en flammes 3 mois plus tard.”

Comment envisagez-vous la suite pour le WCD Racing ?

Sascha Pretzsch : “Heureusement que le cœur du Team WCD Racing est solide et à toute épreuve, car cet incident a anéanti des années de travail et de préparation mécanique.

Actuellement, nous sommes sans nouvelle, car le building incendié est sous scellés pour les investigations des assureurs. On ne reçoit aucune info. Inutile de vous dire qu’aux USA, tout est plus compliqué.

Pour l’instant, l’ensemble du Team gère au mieux ce cas de figure, et nous en espérons une issue heureuse.”

Quel sera la suite, Sascha ?

Sascha Pretzsch : “Pour l’instant, c’est le statu quo. Nous avons annulé toutes nos dates, car en l’état, nous ne sommes plus en mesure de concourir.

Ma Licence de pilote est toujours valable, mais comme on inscrit véhicule et pilote, cela s’annule.

Nous avons bien un nouveau projet dans les tiroirs, mais pas le budget…”

Serais-ce donc la fin de l’aventure américaine ?

Sascha Pretzsch : “Nous espérons toujours trouver un partenariat sponsor pour nous soutenir dans cette conquête du 400 mètres départ-arrêté aux USA. Mais nous avons pu mesurer en 2016 que les démarches sponsoring en Suisse pour une telle aventure était extrêmement difficile, voire impossible.

Cependant, nous allons continuer à nous battre avec tout le Team pour aller au bout de l’objectif et continuer à faire flotter le drapeau national Suisse dans les paddocks américains.”

Sport-Auto.ch souhaite bonne chance à Sascha Pretzsch et au Team WCD Racing, afin qu’ils parviennent à poursuive leur rêve américain.

 

A propos de l'auteur

Articles en relations