Jari-Matti Latvala offre la victoire à Toyota

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENAprès la victoire d’une Ford au Rallye Monte-Carlo, la première depuis le Pays de Galles 2012 et un certain Jari-Matti Latvala, la deuxième manche du Championnat du Monde 2017 a permis à un autre constructeur de fêter un retour sur la plus haute marche du podium, lié certes à une absence après une longue attente.

Ainsi, après Sébastien Ogier sur Ford au Monte-Carlo, c’est Jari-Matti Latvala qui a permis à FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENToyota d’inscrire à nouveau son nom au palmarès d’une manche du WRC, ce qui n’était plus arrivé depuis la victoire de Didier Auriol au Rallye de Chine 1999, pari donc plus que réussi pour Tommi Makinen et son équipe.

Auteur d’un rallye sans faute sur la neige suédo-norvégienne (le rallye effectuant une pige en Norvège le vendredi), le pilote finlandais met ainsi également fin à une période de 11 mois sans victoire et prend la tête du championnat après sa deuxième place acquise au Monte-Carlo.

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENJari-Matti Latvala : « Je suis vraiment très heureux : pour une nouvelle équipe et une nouvelle voiture, gagner dès le deuxième rallye, je ne trouve pas les mots. Je pense que, aujourd’hui, j’ai donné le meilleur de moi même. Un grand merci à toute l’équipe. Maintenant, nous sommes très motivés pour continuer sur notre lancé et je suis vraiment impatient d’être au Mexique. C’est vraiment fantastique de gagner, mais d’un autre coté je suis déçu pour Thierry Neuville qui a perdu le commandement lors de la super-spéciale hier. J’ai connu une situation similaire dans le passé et je comprend comment il doit se sentir. Nous savons que nous avons été chanceux, aussi nous devons continuer à travailler pour nous améliorer et atteindre nos objectifs. »

94c7c369-2521-4806-9b60-2ed46ddf3c5aPourtant, comme lors de l’épreuve d’ouverture, ce rallye semblait acquis à Thierry Neuville. Si la Super-Spéciale du jeudi soir allait être pour la Toyota de Latvala, la Hyundai n°5 prenait ensuite le commandement de l’épreuve, le pilote belge tirant avantage de sa position sur la route. Et hormis à l’issue de l’ES 4, où Latvala allait reprendre l’avantage, la WRC coréenne se détachait progressivement de ses adversaires et pointait le vendredi soir avec près de 30 secondes d’avance sur la Yaris du futur vainqueur et près de 50 secondes sur Ott Tanak, ce dernier ayant été handicapé par des problèmes de boîte de vitesses ; son coéquipier quadruple Champion du Monde était quant à lui à près d’une minute, après avoir ouvert toute cette journée.

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENLe samedi fut la journée de l’Estonien Ott Tanak. Auteur de 3 temps scratch en 5 spéciales (le deuxième passage dans Knon étant annulé), l’Estonien revenait ainsi à 4 secondes de Jari-Matti Latvala avant la Super-Spéciale, qui clôturait ce samedi, et reprenait même encore une demi-seconde au Finlandais avant d’aborder la journée du dimanche…. se retrouvant ainsi à moins de 4 secondes du leader. Car le principal fait de course du samedi fut la touchette de Thierry Neuville avec une pile de pneumatique dans cette Super-Spéciale, ce qui endommageait la suspension avant gauche de la Hyundai et contraignait le pilote belge à l’abandon. Une dernière épreuve du samedi qui a donc été une nouvelle fois fatale à Neuville.

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENTrois épreuves spéciales étaient au programme du dimanche matin, et la cause était entendue, puisque la Toyota Yaris de Jari-Matti Latvala allait remporter les trois, et donc les 5 points bonus de la Power-Stage, devant Ott Tanak, qui confirme son podium du Monte-Carlo, alors que Sébastien Ogier, auteur d’une petite faute en matinée, termine sur la troisième marche du podium tout en marquant les 4 points bonus liés au deuxième chrono de la Power-Stage.

a85f8e36-9f86-4026-ac95-908ba77c596cAuteur d’un rallye sans faute, Dani Sordo s’offre une nouvelle quatrième place devant Craig Breen. Le top 6 est donc le même que celui du Monte-Carlo ; seul l’ordre du podium est modifié, puisqu’Elfyn Evans, sixième et handicapé le vendredi par une crevaison et des problèmes de moteur en matinée, résistait à Hayden Paddon (cinquième de la Power-Stage recevant un point bonus), ce dernier ayant parcouru plusieurs spéciale le samedi sans direction assistée. Notons la neuvième place finale, et la première en WRC2, pour Pontus Tiedemand FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENalors que Thierry Neuville est parvenu à marquer 3 points, maigre consolation, en Power-Stage, devant Kris Meeke (qui marque ainsi deux points) après un rallye difficile pour l’Irlandais du Nord. En effet, Meeke a connu quelques difficultés le samedi après-midi, suite à une faute, ayant nécessité l’intervention des spectateurs pour le sortir de la neige. Handicapé le vendredi après la perte de son aileron, ce qui allait lui causer quelques frayeurs, Mads Ostberg se lançait le défi de battre le record de 45 mètres de Colin Crest, bosse de l’ES de Vergassen devenue mythique, mais échouait d’un mètre lors du deuxième passage avec, tout de même, un saut long de 44 mètres.

Prochaine manche du WRC : du 9 au 12 mars prochain avec le Rallye du Mexique.

Classement final
1. J.-M. Latvala / M. Anttila Toyota Yaris WRC 2:36:03.6
2. O. Tanak/M. Jarveoja Ford Fiesta WRC 2:36:32.8 +29.2 +29.2
3. S. Ogier / J. Ingrassia Ford Fiesta WRC 2:37:03.1 +30.3 +59.5
4. D. Sordo / M. Marti Hyundai i20 WRC 2:38:15.1 +1:12.0 +2:11.5
5. C. Breen / S. Martin Citroën C3 WRC 2:38:54.8 +39.7 +2:51.2
6. E. Evans / D. Barrit Ford Fiesta WRC 2:41:30.2 +2:35.4 +5:26.6
7. H. Paddon / J. Kennard Hyundai i20 WRC 2:41:34.8 +4.6 +5:31.2
8. S. Lefebvre / G. Moreau Citroën DS3 WRC 2:43:18.3 +1:43.5 +7:14.7
9. P. Tidemand / J. Andersson Skoda Fabia R5 2:45:14.7 +1:56.4 +9:11.1 1er WRC2
10. T. Suninen / M. Markkula Ford Fiesta R5 2:46:06.5 +51.8 +10:02.9

FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP 2017 - WRC SWEDENPower-Stage
1. J-M. Latvala / M. Anttila +5pts
2. S. Ogier / J. Ingrassia +4pts
3. T. Neuville / N. Gilsoul +3pts
4. K. Meeke / P. Nagle +2pts
5. H. Paddon / J. Kennard +1pt

Championnat pilotes
1. Jari-Matti Latvala 48 points
2. Sébastien Ogier 44 points
3. Ott Tanak 33 points
4. Dani Sordo 25 points
5. Craig Breen 20 points

Championnat constructeurs
1. M-Sport World Rally Team 73 points
2. Toyota Gazoo Racing WRT 53 points
3. Hyundai Motorsport 40 points
4. Citroën Total Abu Dhabi WRT 26 points

Crédits photos : Toyota Gazoo Racing, M-Sport, Hyundai Motorsport, Citroën Racing ; citation : Toyota Gazoo Racing

A propos de l'auteur

Articles en relations