Rallye Monte-Carlo 2017 : Sébastien Ogier (Ford) s’impose, Burri excellent 14e

2016-Sport-Auto.ch-1-30

Le Français Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) a remporté le 85e Rallye Monte-Carlo, première manche du Championnat du Monde (WRC) 2017. Il termine devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris WRC) et Ott Tänak (Ford Fiesta WRC). Seul Suisse à l’arrivée, Olivier Burri réalise une nouvelle grosse performance en terminant au 14e rang au général et sur le podium des « amateurs ».

 

Cette 5e victoire – 4e consécutive – de Sébastien Ogier sur le Rallye Monte-Carlo a un goût particulier. En effet, suite au retrait brutal de VW, le quadruple Champion du Monde en titre disputait sa première course au volant de la Ford Fiesta du team M-Sport.

Sébastien Ogier reste le Patron !
Sébastien Ogier reste le Patron !

Sébastien Ogier : « Première course avec l’équipe, première victoire, c’est beaucoup mieux qu’espéré. Il y a la confirmation du potentiel qu’on avait vu dès le début. C’est super de commencer ainsi, même si ça ne veut pas dire que c’est gagné. Maintenant, il va falloir continuer à bosser dur. On sait qu’il y a aussi des points perfectibles. Mais c’est bon signe de voir que la voiture est déjà performante. Le Monte-Carlo, c’est mon rallye de cœur, il m’a toujours fait rêver. Une cinquième victoire ici, avec une troisième marque différente (Peugeot, Volkswagen et Ford, ndlr), c’est génial. Les statistiques commencent à être belles pour ce qui est pour moi le rallye le plus important de la saison. »

 

Jari-Matti Latvala - débuts réussis pour la Toyota Yaris WRC
Jari-Matti Latvala – débuts réussis pour la Toyota Yaris WRC

Profitant des soucis moteurs d’Ott Tänak (Ford), le Finlandais Jari-Matti Latvala termine second. Un résultat inespéré pour Toyota, qui faisait son retour dans la compétition avec la toute nouvelle Yaris WRC.

 

Sur la troisième marche du podium, on retrouve Ott Tanak. Grâce à une performance incroyable lors de dernière spéciale du rallye, alors que son moteur était à l’agonie sur deux ou trois cylindres et les conditions de route hyper piégeuses, l’Estonien parvient à contenir le retour de Dani Sordo (Hyundai i20 Coupé WRC), reprenant même 30 secondes à l’Espagnol dans la descente du Col du Turini.

 

Ott Tanak (Ford) - Belle 3e place malgré les ennuis mécaniques
Ott Tanak (Ford) – Belle 3e place malgré les ennuis mécaniques

Longtemps en tête du rallye avant de commettre une petite erreur lourde de conséquences, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) termine 15e, mais se console avec les cinq points de la Power Stage.

 

Seul Suisse à l’arrivée après les abandons de Laurent Vukasovic et Cédric Althaus, Olivier Burri signe une nouvelle grosse performance sur ce Monte-Carlo. Accompagné aux notes par le Valaisan Stéphane Rey, le Jurassien rallie le port de Monaco en 14e position, probablement sur le podium des pilotes amateurs, en tous les cas devant nombre de pilotes professionnels.

 

Le temps ne semble ne pas avoir d'emprise sur Olivier Burri, toujours aussi rapide
Le temps ne semble ne pas avoir d’emprise sur Olivier Burri, toujours aussi rapide

Après un départ prudent jeudi soir lors de la spéciale nocturne, il s’installe à la 15e place du classement général dès la deuxième spéciale disputée, avant de se montrer très régulier. Son avance sur ses plus proches adversaires lui permettant d’assurer lors de la dernière spéciale très piégeuse.

 

Olivier Burri / Stéphane Rey termine à 25 minutes de Sébastien Ogier après 382 kilomètres de parcours chronométré.

 

Nous reviendrons prochainement plus en détails sur le bilan des Suisses lors de ce 85e Rallye Monte-Carlo

 

Crédits photos : ©Massimo Prati, ©Jean-Baptiste Lassaux, @Baptiste Aebi

A propos de l'auteur

Articles en relations