Le jeune espoir vaudois Lucas Légeret promu en LMP3

_N8A0980

Après moins de trois saisons en karting, le Vaudois Lucas Légeret a tapé dans l’œil du Team Duqueine Engineering qui lui offre une superbe rampe de lancement dans sa jeune carrière. En intégrant leur filière de jeunes pilotes, l’ancien pilote Birel Art participera ainsi au programme LMP3 en V de V dès le mois de mars prochain à Barcelone.

 

Il n’a pas encore 16 ans, mais le voici déjà propulsé en Endurance Series aux côtés de Nelson Panciatici et Gilles Duqueine en personne. Lucas Légeret qui courrait encore en karting jusqu’en 2016 se voit donc offrir une magnifique opportunité de briller et d’évoluer en catégorie monoplace avec l’équipe Duqueine. Pour cette première saison en LMP3, il participera ainsi au championnat de V de V en tant que pilote officiel, avec en vue une participation au championnat ELMS (Le Mans Series) en 2018 lorsqu’il aura atteint l’âge légal. Une sacrée chance mais aussi une grande responsabilité pour un jeune homme de 15 ans.

Néanmoins, nul doute que le Vaudois saura maîtriser la piste et ses émotions et piloter avec rapidité et intelligence, ce qui est une de ses grandes forces pour son jeune âge. Il a d’ailleurs  également d’abord dû faire ses preuves en fin d’année dernière, avec plusieurs tests à la clé dont un sous la pluie sur le circuit Paul Riccard au Castellet. Opposé aux années d’expériences et aux chronos de références de Nelson Panciatici, il a su rapidement trouver le bon rythme et prouver que cette promotion hors norme du karting à l’endurance était méritée et fondée. Yann Belhomme, un des Team Managers de Duqueine Engineering a d’ailleurs rapidement pris le Vaudois sous son aile, étant convaincu de son  talent et de sa capacité d’évolution. Pour lui, Lucas a toutes les qualités requises afin de devenir un grand pilote d’endurance. « Il sait être rapide, mais aussi calculer les risques et courir avec la tête lorsqu’il le faut.  »

 

Lucas Légeret: « Je suis évidemment très satisfait de rejoindre le Team Duqueine et j’ai hâte de commencer cette nouvelle saison. Je suis également conscient que la course d’endurance a un style de pilotage complètement différent de la formule, ce qui nécessitera quelques adaptations. Néanmoins, cela ne devrait pas tellement me poser de problèmes, d’autant plus que je serai entouré d’une équipe très professionnelle. »

Avec ce recrutement, le Duqueine Engineering confirme ainsi sa volonté de créer une vraie filière pour les jeunes pilotes en Endurance. En effet, Lucas Légeret suit les traces de David Droux, un autre Vaudois qui a fait ses débuts en 2016 sous les couleurs du Team français. Droux a d’ailleurs terminé à la 3ème place du championnat européen dans la catégorie ELMS LMP 3 lors de sa première saison. Il est de plus encore en contact avec les responsables, afin de rempiler pour 2017 dans une des catégories supérieures. Preuve en est de la compétitivité du Team Duqueuine et de l’encadrement hors norme dont Lucas Légeret va disposer.
Ce fut d’ailleurs aussi un des éléments qui ont poussé le Vaudois et son staff personnel dans cette direction, puisque l’équipe possède également un centre d’entraînement avec d’un côté une préparation physique poussée et de l’autre un simulateur de course tout neuf.

 

Toutefois, le programme de Lucas pour 2017 ne s’arrêtera pas qu’à l’endurance puisqu’il devrait aussi pouvoir bénéficier de quelques séances de roulage en Formule Renault 2.0 et Formule 4 sur le circuit d’Alès. Son Team ayant fait l’acquisition de ces monoplaces, il aura ainsi tout loisir de montrer ses capacités sur les deux tableaux tout au long de l’année et qui sait de s’ouvrir de nouveaux horizons pour la suite de sa jeune carrière.

Lucas Légeret: « C’est une excellente base que l’équipe ait un centre d’entraînement moderne et technique à disposition. Je ne peux qu’être reconnaissant de tout ce qu’elle met en place autour de moi. Je pourrai ainsi en profiter afin de me préparer au mieux physiquement, notamment avec l’aide des coaches et des conseils pour mon entrainement cardio. ».

On souhaite donc bonne chance et une très belle saison au pilote vaudois au sein du Team Duqueine.

Crédit photos ©Lucas Légeret, Team Duqueine Engineering

A propos de l'auteur

Articles en relations