F1 – Pascal Wehrlein confirmé chez Sauber pour 2017

 
unnamed
L’écurie suisse Sauber F1 tient son line-up pour la nouvelle saison. Après avoir prolongé Marcus Ericsson, le Team de Monisha Kaltenborn s’est attaché les services du jeune Allemand qui remplacera Felipe Nasr.

La rumeur qui était dans l’air depuis quelques semaines déjà vient d’être confirmée par l’écurie suisse. L’ancien pilote Manor rejoint ainsi Sauber pour la prochaine saison 2017 et épaulera donc le Suédois Marcus Ericsson en poste depuis deux ans au sein du Team d’Hinwil.

Membre de l’académie de jeunes pilotes Mercedes, Pascal Wehrlein a déjà une saison à son actif, puisqu’il courrait l’an dernier pour l’écurie Manor F1. Auteur d’une belle course en Autriche avec un beau point à la clé, il n’était cependant pas parvenu à convaincre Force India de l’engager, l’écurie indienne lui préférant son coéquipier Esteban Ocon.

Néanmoins, le jeune homme de 22 ans aurait pu lorgner sur le baquet Mercedes laissé vacant par Nico Rosberg, mais Mercedes a joué la carte de l’expérience en misant sur Valtteri Bottas. En le plaçant chez Sauber, la firme au losange lui donne donc une chance d’évoluer une nouvelle année en Formule 1, afin d’engranger plus d’expérience. Champion de DTM, l’Allemand sera toutefois sous pression, ayant notamment été dominé tant sur la piste que sur le plan technique par Esteban Ocon l’an dernier.

« Je suis absolument ravi de faire partie de Sauber F1 Team pour la saison de Formule 1 à venir », déclare Wehrlein. « Notre objectif est de nous établir en milieu de tableau et de marquer des points régulièrement. »

A lui donc de prouver qu’il mérite cette place dans l’écurie suisse, qui aura fort besoin de points et de pilotes rapides afin de ne pas vivre une saison frustrante en queue de peloton.

Quant au Brésilien Felipe Nasr, il devra rebondir hors de la Formule 1, son soutien « Banco do Brasil » ayant décidé de cesser ses activités de sponsoring, ce qui lui coûte sa place chez Sauber et une perte de millions que les Suisses ont certainement dû compenser par un petit chèque offert par Mercedes en échange de Wehrlein. Monisha Kaltenborn espère en tous les cas que sa nouvelle recrue trouvera rapidement ses marques: « Pascal a montré son talent tout au long de sa carrière, que ce soit en monoplace ou en DTM. L’an dernier, lors de sa première saison en Formule 1, il a prouvé son potentiel en marquant un point au Grand Prix d’Autriche. J’ai bon espoir que Marcus et Pascal forment un duo solide pour 2017. »

Crédit Photo @sauber F1 team 

A propos de l'auteur

Articles en relations