GP2 – Louis Delétraz signe avec Racing Engineering pour 2017

_slb3564Terminant vice-champion de sa première saison en Formula V8, le Genevois Louis Delétraz va encore monter d’une division en 2017, en rejoignant le peloton du GP2, soit l’antichambre de la Formule 1.

Après avoir été testé par les Espagnols du Racing Engineering, l’équipe avec laquelle Fabio Leimer fut champion en 2013, lors de 3 jours d’essais à Yas Marina, l’équipe de Sanlucar de Barramede et le pilote Genevois se sont rapidement mis d’accord en vue de la prochaine saison. Ainsi, Louis Delétraz rejoindra Gustav Malja dans le cockpit des GP2 espagnoles.

_x0w3044Louis Delétraz : « Le GP2, c’est la série où je voulais être en 2017 après ma belle saison en Formula V8, et c’est l’étape suivante dans ma carrière, puisque c’est le niveau avant mon objectif d’arriver en Formule 1. Racing Engineering est une très bonne équipe, et qui a obtenu de bons résultats ces dernières saisons. Pour moi, il n’y avait pas de meilleures options et je suis très heureux de ce choix. En tant que débutant, je vais avoir beaucoup de choses à apprendre, et nous savons que le plus difficile sera l’apprentissage des Pirelli. Il est donc très important d’être au sein d’une bonne équipe qui peut vous soutenir, et de pouvoir faire du bon travail ensemble. D’avoir trouvé un accord avant le début de l’année 2017 est une très bonne chose, car cela nous permet de bien travailler en amont et de savoir sur quelle voie nous allons. Nous avons très bien travaillé ensemble lors des 3 journées d’essais de Yas Marina et je pense que nous pourrons obtenir de bons résultats en 2017. »

_l0u3545Alfonso de Orleans-Borbón, team manager de Racing Engineering : « Nous sommes très heureux d’annonce que Louis nous rejoindra la saison prochaine. L’ayant suivi de près depuis ses débuts en karting, nous sommes convaincu que, bien qu’effectuant ses débuts, il sera performant en GP2 en 2017. En 2015, nous avions testé Louis sur notre simulateur et sommes restés en relation étroite cette année pour suivre sa progression. Lors des tests d’Abu Dhabi, nous avons pu mesurer combien il avait progressé et mûri en 2016, ce qui est très prometteur, sachant qu’il n’est âgé que de 19 ans. Précédemment, nous avions travaillé avec de nombreux pilotes suisses, tels que Sébastien Buemi, Neel Jani ou encore Fabio Leimer, qui a remporté le titre avec nous, et nous espérons bien continuer ainsi avec Louis. »

Crédit photo : GP2, citations : Racing Engineering

A propos de l'auteur

Articles en relations