Rallye de l’Ardèche : belle 2ème place pour Eddy & Florence Bérard !

20161105-dsc_0591

Trois équipages suisses ont participé le week-end dernier au Rallye de l’Ardèche, édition 2016. En VHC, le couple Bérard s’offre le podium pour leur première participation.

Ce week-end dernier, 4 et 5 novembre s’est disputé le Rallye de l’Ardèche 2016. Au départ de Privas, vendredi soir à la nuit tombée, trois équipages suisses. En guise d’amuse-bouche, deux épreuves spéciales sur des routes légendaires qui ont forgé le mythe du Rallye Monte-Carlo. L’engouement que celles-ci suscitent est à la hauteur du plateau présent : pas moins de 233 voitures au départ (133 voitures au départ du rallye moderne, 29 en VHC et 72 en VHRS.

L’épreuve inaugurale, Le Moulinon, se déroule dans des conditions exécrables : la pluie et le froid embrument les pare-brises et rendent la route encore plus piégeuse. Une sortie de route nécessitant une intervention dans les rangs du VHC provoquera l’arrêt de l’épreuve, qui sera tout simplement annulée pour le rallye moderne et le rallye VHRS. Mêmes conditions pour l’ES 2, un premier passage dans le Col de la Fayolle.

Sur des routes qu’ils découvraient, le couple Bérard se montre tout de suite dans le coup pour une place sur le podium, terminant l’étape au deuxième rang provisoire.

Eddy Bérard : Dans plusieurs spéciales, dont la première, celle de Moulinon, on roule sur les mêmes routes qu’empruntait le Monte-Carlo de l’époque. Elles semblent habitées par les légendes du passé, si bien que dès les reconnaissances, je me suis dis : « ici, tu te dois de bien faire. »

Samedi au départ de Vals-les-Bains, la météo ne s’améliore guère, un brouillard épais s’invitant même sur les hauteurs. Deux boucles de trois spéciales sont au programme : les tracés à la fois techniques et rapides de Burzet, St-Martial, Col de la Fayolle. Eddy Bérard/Florence Bérard, sur la Ford Escort Mk2 « ex Kankkunen » signent des chronos toujours aux avant-postes et ne lâcheront jamais leur rang acquis la veille, terminant ainsi sur la seconde marche du podium, à près de 4 minutes de leur ami Stéphane Poudrel, navigué par Philippe Bouvier, qui remporte l’épreuve une nouvelle fois, sur la Triumph TR7.

Eddy Bérard : Je suis très content d’avoir réalisé un belle performance sur ce rallye vraiment particulier. Malgré la météo, les gens du coin étaient au bord des routes,  vivant le moment intensément, c’était impressionnant. Mon ami Stéphane Poudrel a vraiment bien fait d’insister pour qu’on fasse ce déplacement.

20161105-dsc_0834
Roberto Olmeda et sa fidèle Toyota Corolla AE86 de 1985 : maximum fun !

Essentiellement là pour s’amuser, aux commandes de la Toyota Corolla AE86 qui s’est taillée un joli capital-sympathie, Roberto Olmeda/Isabelle Crausaz, pour leur seconde participation à l’épreuve ardéchoise, terminent 14ème après une course régulière.

laurent-berard_johan-dubee
Laurent Bérard : des chronos plus qu’honorables alors qu’il découvrait l’épreuve

Dans le rallye moderne, Laurent Bérard découvrait, tout comme son cousin Eddy, totalement le terrain. Le carrossier de Vollèges, navigué par Maxime Tacussel, progresse dès ses premirers tours de roue et durant toute la journée du samedi, signant même un 15ème temps scratch dans le Burzet (ES 6), avant de devoir jeter l’éponge en fin d’après-midi en raison d’un problème de tendeur de chaîne de distribution du moteur de sa Honda Civic.

Au terme des huit épreuves spéciales totalisant 113 km sur un parcours qui en compte près de 300, le Rallye de l’Ardèche voit la victoire de Fabiano Lo Fiego/Damien Mezy sur Ford Fiesta R5, à seulement 3.8 secondes du vainqueur 2015, Bryan Bouffier/Jean-Luc Alnet sur Ford Fiesta WRC.

Crédit photos : ©Johan Dubée
Citation : propos recueillis par Sébastien Moulin

A propos de l'auteur

Articles en relations