fbpx

FIA WEC – Les champions du monde s’imposent au terme d’une course pleine de rebondissement

LMP1-H Podium at the WEC 6 Hours of Nurburgring - Nurburgring - Nurburg - GermanyUn peu plus d’un mois après les 24 heures du Mans, le championnat du Monde d’Endurance retrouvait la piste pour un meeting du Nürburgring où le public avait répondu présent, puisque près de 60000 spectateurs avait fait le déplacement, pour assister à une course qui allait être très animée.

Car # 1 / PORSCHE TEAM / DEU / Porsche 919 Hybrid - WEC 6 Hours of Nurburgring - Nurburgring - Nurburg - GermanyAprès la débâcle du Mans, Audi avait à cœur de revenir dans la lutte pour la victoire, et la première ligne allait démontré que la version fort appuis aérodynamique de la R18 est compétitive. Et, les premiers tours de course allait le confirmer avec une première partie de course dominé par Marcel Fässler et André Lotterer jusqu’au ravitaillement. Mais la domination du duo suisso-allemand n’était pas énorme et la voiture sœur et les Porsche 919 Hybrid restaient à l’embuscade contrairement au deux Toyota TS050 qui ne réussissait pas à suivre le rythme en début de course, avant de se ressaisir à mi-couse en changeant les choix de pneumatiques, mais bien trop tard.

Le tournant de la course allait être un full course yellow qui allait donner un avantage décisif aux Porsche. Ainsi, peu après les ravitaillements des Audi, la Ferrari n°83 partait dans le bac à gravier et provoquait la neutralisation de la course. C’est à ce moment que les deux Porsche allait réaliser leur ravitaillement et ressortait avec une avance conséquente sur les deux Audi.

Car # 8 / AUDI SPORT TEAM JOEST / DEU / Audi R18 Hybrid - WEC 6 Hours of Nurburgring - Nurburgring - Nurburg - GermanyNeel Jani se retrouvait en tête mais le pilote Suisse allait s’accrocher avec une Porsche du GTE Am. Et si les dégâts sur le prototype ne nécessitait que un changement de capot avant, cette manœuvre allait provoquer une pénalité à l’équipage de la numéro 2. Ressortant derrière l’Audi n°8, une belle lutte allait s’engager avec Loic Duval pour le pilote Porsche, puis avec André Lotterer qui revenait au contact avant de prendre le meilleur sur la Porsche au prix d’une lutte viril. Et, à ce moment, Neel Jani fut surpris par l’Audi à la chicane ce qui l’obligea à freiner et il fut heurté par une LMP2 qu’il venait de dépasser. Et, en raison des dégâts sur la voiture, il fut obligé, de par le règlement, de repasser par les stands et perdait ainsi toute chance de podium.

Car # 13 / REBELLION RACING / CHE / Rebellion R-One - AER - WEC 6 Hours of Nurburgring - Nurburgring - Nurburg - GermanyAu terme des 6 heures de course, Marc Webber, Brandon Hartley et Timo Bernhard remportait la course devant l’Audi de Loic Duval, Oliver Jarvis et Luca Di Grassi, alors que André Lotterer et Marcel Fässler complétait le podium. Quatrième Neel Jani précédait les deux Toyota n°5 et 6 et la Rebellion n°13 qui remporte ainsi la victoire en LMP1 privée.

Car # 78 / KCMG / HKG / Porsche 911 RSR - WEC 6 Hours of Nurburgring - Nurburgring - Nurburg - GermanyDans la catégorie LMP2, la victoire revenait à la Signatech Alpine pilotée par le Franco-Suisse Nicolas Lapierre précédant d’une quinzaine de seconde la Ligier du RGR Sport by Morand alors que le Stakka Racing complétait le podium. En GTE-Pro, le début de course fut dominé par Aston-Martin et Fod, même si les Ferrari restaient en embuscade. Ces dernières allaient, ensuite, prendre les devants pour s’offrir un doublé (la 51 devant la 71) l’Aston Martin n°95 complétant le podium. Enfin, c’est l’Aston Martin n°98 qui remportait la catégorie GTE-Am devant la Porsche du Team KCMG et pilotée par le Tessinois Joël Camathias, la Ferrari 83 terminant troisième.

Classement

Prochain rendez-vous début septembre pour les 6 heures de Mexico

Credit photo : FIA WEC/Adrenal Media

A propos de l'auteur

Articles en relations