Rallye du Chablais : Copie parfaite pour Sébastien Carron !

Samedi_Carron2

Un plateau de très haut niveau, avec des bagarres d’anthologie. Malgré l’abandon précoce de François Delécour, ce 13ème Rallye du Chablais a tenu ses promesses et a offert une course passionnante ! Victoire de Carron/Revaz, pour la seconde fois consécutive, devant Ballinari/Pianca et Perroud/Arlettaz. Devanthéry/Volluz meilleur équipage Junior, tandis qu’Althaus/Bayard l’emportent au niveau du Clio R3T Alps Trophy. En VHC, victoire de Poudrel/Bérard.

Parti samedi matin en leader avec 53,3 secondes d’avance, Carron a poursuivi son envolée durant toute la journée, Ballinari parvenant à contester son autorité à deux reprises. A leurs trousses, Olivier Gillet/Jean Deriaz, qui décidément apprennent très vite la Porsche 997 GT3, signant même le scratch dans l’avant-dernier chrono. Tandis que la hiérarchie semblait établie depuis le matin, Pascal Perroud/Sandra Arlettaz étaient régulièrement dans les roues de Gillet, au 4ème rang général, séparés de seulement quelques secondes, au 4ème rang général. C’est alors que dans l’ultime chrono, alors qu’il concède encore 2,1 secondes à Gillet, Perroud, déchaîné, donne tout (« j’en referais pas deux comme ça ! », lâche sa navigatrice valaisanne avec un large sourire) et signe le scratch, ravissant avec la manière et sur le fil (pour 1,5 seconde) le podium à Gillet… et atteignant par la même occasion le podium provisoire du Championnat !

IMGS7_182
Joël Rappaz/Katja Totschnig: une belle entrée en matière dans le championnat

Moins de chance pour Mike Coppens/Pino Arimondi, sur DS3 R5, qui partent à la faute dans le premier chrono du matin (Dents-du-Midi, ES 7), ou encore Marc Valliccioni/Fred Helfer, contraints à l’abandon sur casse de la pompe à essence vendredi déjà ; repartis en Super-Rallye samedi matin, ils doivent jeter l’éponge à nouveau. Pour Urs Hunziker/Melanie Wahl, c’est également l’abandon sur ennuis mécaniques samedi. A noter encore que la seconde épreuve de la journée (Portes du Soleil, ES 8), a été annulée pour le rallye moderne en raison de retards.

Samedi_Gillet
Olivier Gillet/Jean Deriaz: incontestablement les meilleurs en 2 roues motrices, se sont vu ravir le podium sur le fil

Auteurs d’une belle progression tout au long du rallye, Joël Rappaz/Katja Totschnig (Peugeot 207 S2000) terminent 5ème et empochent leurs précieux premiers points pour la course au championnat ! Bien placés aussi, Jean-Philippe Radoux/François Forclaz, sur la Mitsubishi EVO IX, sont 6ème au général. Le top 10 est complété par Jonathan Scheidegger/Florence Maire (DS3 R3), qui remportent également la catégorie R3T, puis 8ème ex aequo, on retrouve Mathias Rossetti/Stéphane Fellay sur Clio S1600 ainsi que les Français Damien Defert/Xavier Machet, auteurs eux aussi de très belles performances (notamment un 5ème temps scratch dans l’ES10) et une large victoire dans la catégorie R3C, pour leur première au Rallye du Chablais sur une Clio R3 qu’ils découvraient. Enfin, Hervé Tavernay/Christophe Roux, sur Clio S1600, termine 10ème au général et 2ème du groupe IS/A à seulement 1,2 seconde de Rossetti, en ayant pris un plaisir énorme sur ces routes qu’ils affectionnent particulièrement. Les quatre suivants sont dans un mouchoir de poche : 11ème, Ruedi Schmidlin/Erich Götte, sur Fiesta S2000, 12ème et vainqueur du groupe N, Rui Lourenço/Thierry Savioz sur Subaru Impreza, 13ème Cédric Althaus/Jessica Bayard, une fois de plus vainqueurs de Clio R3T Alps Trophy, distançant au final leurs rivaux, Jérôme Chavanne/Romain Montvignier de 16,2 secondes au terme d’une bagarre de tous les instants durant toute la compétition. Belle régularité de Jean-Pierre Gatti/Nicolas Lemaire, qui terminent au troisième rang et donc avec de précieux points pour la suite du trophée, qui compte encore trois manches.

IMGS7439
Aurélien Devanthéry/Michaël Volluz: grosses performances tout au long du rallye et vainqueur en Junior.

En Junior, la bataille n’a cessé de faire rage, ce samedi également ; Aurélien Devanthéry/Michaël Volluz, sur 208 R2, l’emporte, auteurs de très belles performances, signant même un 8ème temps au général dans le premier chrono de la journée. Ils seront menacés régulièrement par Nicolas Lathion/Gaëtan Lathion, également sur Peugeot 208 R2, qui termine deuxième au final, à 27,6 secondes de Devanthéry. Au cours de l’après-midi, les Tessinois Niki Bühler/Julian Stella, également sur 208 R2, se sont invités dans les débats des deux hommes de tête, signant même le meilleur temps des Junior dans l’ES11 (Super-Spéciale de Collonges) et terminant troisième Junior au final. Quant à Michel Schnegg/Lisiane Zbinden, réguliers 3ème jusqu’à l’ES 9, ils ont été victimes d’une grosse sortie de route dans l’ES 10, heureusement sans mal pour l’équipage.

 

En R1, Thomas Schmid/Cornel Frigoli (Renault Twingo RS) l’emporte pour 11,2 secondes devant Jonathan Michellod/Didier Rappo, également sur Twingo RS.

 

Samedi_Poudrel
Stéphane Poudrel/Florence Bérard en patrons dans le rallye VHC
IMGS7329
Sport-Auto.ch sur le podium grâce à Guy Trolliet/Sébastien Moulin !

En VHC, le sport était également au rendez-vous. Parti samedi matin avec seulement 2,6 secondes d’avance sur Stéphane Poudrel/Florence Bérard sur la Triumph TR7, Eddy Bérard/Fred Rausis établissent le temps de référence canon de 6’49’’5 dans le premier chrono de la journée, tandis que le Français est dans ses roues à 1 dixième de seconde ! Dans l’ES suivante (Portes du Soleil) hélas, le Valaisan part à la faute (équipage heureusement indemne), et Poudrel se retrouve largement en tête devant Guy Trolliet/Sébastien Moulin (à 1:30,2), tandis que Julien Texier/Jérémie Ollivier, qui étaient la veille lourdement handicapés par un souci d’accélérateur, semblent retrouver, par moments, les moyens de leur Porsche et signent le second temps, pour 1 dixième d’avance sur Trolliet, qui dans l’intervalle continue de creuser son court avantage (4 secondes) pris la veille sur Pascal Bachmann/Luc Santonocito (Ford Escort Mk2). Régulier et efficace durant toute la journée, Trolliet signe même le meilleur temps dans l’ES 9.
Au final, les écarts continuent de se creuser et Stéphane Poudrel, secondé par Florence Bérard remporte enfin la victoire avec plus de 2 minutes sur son poursuivant. « J’avais à cœur de gagner cette épreuve que j’apprécie beaucoup, surtout après la malchance lors des dernières éditions ; je regrette la sortie de route de mon ami Eddy Bérard », confie le Français sur le podium, en remerciant encore sa copilote, qui a su être à la hauteur du challenge. Le bonheur des seconds, Guy Trolliet/Sébastien Moulin, faisait également plaisir à voir ; pour leur 4ème « Chablais », le duo valdo-valaisan monte enfin sur le podium, et avec la manière. « Comme un rêve de gosse qui se réalise », confie le copilote, qui est aussi le rédacteur en chef de Sport-Auto.ch. Troisième, Pascal Bachmann/Luc Santonocito étaient également tout sourire à l’arrivée. Texier termine au quatrième rang, tandis que la cinquième place est prise par les Jurassiens Alain Roethlisberger/Thomas Meyer. Sixième, Jacques Marie/Gérard Lafaye, venus pour la première fois depuis l’Ardèche, avec la plus petite voiture du plateau, une Opel Kadett GTE de 1977. Les Suisse alémaniques Marco Kühnis/Martin Armanto ferment la marche, sur leur BMW M3.

A l’année prochaine !

Crédits photos: ©Sébastien Montagny

A propos de l'auteur

Articles en relations