Formule E – Sébastien Buemi triomphe à Berlin et se relance au championnat avant la finale

_14P4622

En signant un superbe victoire au ePrix de Berlin, Sébastien Buemi (Renault e.Dams) se relance complètement dans la course au titre de Champion du Monde FIA de Formula E. Ainsi l’Aiglon revient à un seul point de Lucas di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport) avant la finale de Londres. Quant à Simona de Silvestro (Andretti Auto Sport) elle termine également dans les points.

Après avoir manqué les points de la Pole Position pour seulement seize millièmes de seconde face à Jean-Eric Vergne (DS Racing), Sébastien Buemi s’élançait de la deuxième position sur la grille. Auteurs d’un excellent départ, le Suisse s’emparait des commandes de la course au départ. Perdant la tête face à Jean-Éric Vergne au premier passage sur la ligne d’arrivée, Sébastien Buemi la reprenait quelques boucles plus tard avant de gérer, à la perfection, sa consommation d’énergie.

Après un changement de voiture sans difficulté, le pilote Renault e-Dams roulait à l’économie, en vue du sprint final. Et, malgré l’’intervention de la voiture de sécurité en fin d’épreuve, le Suisse conservait son sang-froid pour franchir le drapeau à damier en vainqueur.

Sébastien Buemi s’impose devant les deux équipiers de ABT Schaeffler Audi Sport de Daniel Abt et le leader du Championnat Lucas di Grassi. En dépit de ses efforts, il manquait également de justesse les points du meilleur tour en course pour cent quarante-deux millièmes de seconde.

_L0U1286Sébastien Buemi : « Les mots me manquent pour exprimer ma joie. Nous marquons beaucoup de points au championnat, mais même si cela est très important, je dois rester concentré et solide pour les deux dernières manches. J’ai dépassé JEV (Jean-Éric Vergne  Ndlr.) au départ, mais je consommais beaucoup d’énergie. J’ai alors pensé à gérer car si l’on consomme trop les premiers tours, on le paie sur les quinze suivants. JEV en a profité, mais après quatre ou cinq boucles, il s’est remis à économiser et c’est à ce moment que j’ai tenté ma chance. J’ai pu creuser l’écart et gérer ma consommation tout en pensant au meilleur tour en course. Je l’ai manqué de peu avant d’essayer à nouveau avec la deuxième monoplace, sans succès. C’est l’unique déception du jour. Quand la voiture de sécurité intervient, on peut perdre gros, mais j’ai tenu bon pour l’emporter. Nous devrions savourer ce résultat. L’équipe a travaillé vraiment dur et a fait un travail fantastique. Néanmoins, je pense déjà à Londres et à ce que nous devons y faire ! »

A noter que la Vaudoise Simona de Silvestro (Andretti Auto Sport) qui participait à sa 10e course dans cette catégorie réservée aux monoplaces 100% électriques, égale sont meilleur résultat dans la discipline en décrochant les deux points de la 9e place.

La saison 2015-2016 du Championnat FIA de Formula E se clôturera à London avec deux courses,  les neuvième et dixième manches de la saison au Battersea Park du 2 au 3 juillet.

ePrix de Berlin  – classement course :

1. Sebastien Buemi, Renault e.dams, 53:46.086s 

2. Daniel Abt, Abt Schaeffler Audi Sport, +1.767s

3. Lucas di Grassi, Abt Schaeffler Audi Sport, +2.381s

4. Nico Prost, Renault e.dams, +3.328s

5. Jean-Eric Vergne, DS Virgin Racing, +4.927s

6. Robin Frijns, Andretti Formula E, +6.501s

7. Nick Heidfeld, Mahindra Racing, +7.700s

8. Mike Conway, Venturi, +8.305s

9. Simona de Silvestro, Andretti Formula E, +12.473s 

10. Stephane Sarrazin, Venturi, +13.241s

 

Championnat :

1. Lucas di Grassi, Abt Schaeffler Audi Sport – 141

2. Sebastien Buemi, Renault e.dams – 140

3. Sam Bird, DS Virgin Racing – 82

….

18. Simoma de Silvestro, Andretti – 4

Crédit Photo @Formula E

 

A propos de l'auteur

Articles en relations