F1 – GP Espagne : Max Verstappen plus jeune vainqueur de l’histoire. Les Mercedes et Grosjean hors course

Spanish F1 Grand PrixSon nom: Max Verstappen, son âge: 18 ans. Et ce jeune homme a mis tout le monde d’accord, remportant le Grand-Prix d’Espagne disputé sur le circuit de Catalunya en Espagne. Il devance le vétéran Kimi Räkkönnen et ses 36 ans ainsi que Sebastian Vettel. Les deux Mercedes tout comme Romain Grosjean n’ont pas terminé la course; les flèches d’argent se percutant au premier tour.
Coup de tonnerre à Barcelone pour le cinquième Grand-Prix de la saison. Alors que Lewis Hamilton partait aux côtés de son coéquipier Nico Rosberg, les deux pilotes Mercedes au terme d’une lutte acharnée au premier virage se sont percutées dès le GP SPAGNA F1/2016premier tour, s’éliminant ainsi de la course après moins d’une minute. Stupeur, colère et dépitement dans le stand allemand, mais les deux pilotes semblaient se rejeter la faute mutuellement. Lewis Hamilton pensant qu’il avait la place de passer un Nico Rosberg beaucoup trop lent en sortie de virage, ce dernier estimant que l’Anglais n’avait pas à passer dans un tel endroit avec si peu d’espace disponible. Les deux dominateurs du championnat hors course, la voie était enfin libre pour une course passionnante et un nouveau vainqueur.
Et en parlant d’un nouveau vainqueur, le public a été servi en la personne du jeune Max Verstappen promu cette semaine seulement chez Red Bull et qui a tenu tête à Kimi Räikkönnen et Sebastian Vettel pour s’imposer pour la première fois de sa jeune carrière. Toutefois, la Sucderia Ferrari pourra longtemps se morfondre, ayant peut-être offert la victoire à Red Bull en choisissant la plus mauvaise stratégie d’arrêts possible pour Sebastian Vettel. Mais le jeune néerlandais, fils de Jos Verstappen lui aussi ancien pilote de F1, ne doit sa victoire à personne si ce n’est à son brio et sa jeune fougue. Il a su pleinement saisir sa chance et résister au Ferrari pour remporter GP SPAGNA F1/2016un Grand-Prix passionnant et à rebondissements. C’était d’ailleurs la bataille des coéquipiers ce dimanche, puisque Romain Grosjean s’est lui aussi battu comme un chiffonnier avec Esteban Gutierrez avant de devoir abandonner. Les deux Sauber et Renault ont eux aussi joué à se faire peur, et on failli se sortir mutuellement. A la fin, pas de points ni pour les Suisses ni pour les Français et de grosses frayeurs dont les deux Team n’ont pas besoin.
Comme pour chaque course, retrouvez aussi les Top et les Flops du Grand-Prix sélectionnés par Sport-Auto.ch

Les Top

 

Max Verstappen
Le jeune néerlandais a su saisir pleinement sa chance en devenant le plus jeune vainqueur de l’histoire d’un Grand-Prix de Formule. Parti quatrième, il a profité de l’abandon des deux Mercedes et d’une stratégie décalée pour revenir sur les Ferrari et tenir par la suite. Il a fait preuve de brio en repoussant plusieurs fois les attaques de Kimi Räikkönnen qui semblait pourtant avoir un moteur avec assez de puissance pour passer le jeune loup. Mais rien n’y a fait, Max est resté concentré pour signer le plus bel exploit de sa carrière sous les yeux de son père et de Helmut Marko qui venait de le placer chez Red Bull cette semaine.
Kimi Räikkönnen
Qui a dit que le Finlandais était trop vieux pour piloter une Formule 1 ? Alors certes, Iceman n’est pas parvenu à passer le jeune loup, mais il a tenté, essayé et assuré par la suite pour pointer ce lundi à la deuxième place du classement général pilotes. Il a aussi dominé un Sebastian Vettel qui reste un des pilotes les plus talentueux et qui semblait un peu dépité par sa troisième place. Est-ce vraiment la dernière saison de Kimi ?

Les Flops

On aurait envie de dire, vous vouliez du spectacle, vous en avez eu. Mais cela a fait quelques victimes et non des moindres.
Nico Rosberg et Lewis Hamilton
Les deux pilotes Mercedes nous ont offert une belle bataille de chiffonnier, du spectacle et un accrochage synonyme d’élimination. Jusqu’ici on aurait envie que c’est la course et cela peut arriver. Néanmoins, les deux hommes semblaient se rejeter la faute après le Grand-Prix, un jugeant qu’il avait la place pour passer, l’autre que c’était une manoeuvre mal réfléchie. Si nous avons apprécié le spectacle, nul doute que les hommes de Mercedes Niki Lauda et Totto Wolf en tête n’ont pas du goûter autant que nous à cette lutte fratricide.
Grosjean at speed II-514Romain Grosjean
Le Franco-Genevois a connu plusieurs problèmes au cours de ce Grand-Prix. Tout d’abord il a du changer d’aileron avant, ensuite il a du lutter avec son coéquipier à la limite de la sortie de piste. Les deux pilotes se toucant roue dans roue, heureusement sans mal. Finalement, il a du abandonner sur défaillance de ses freins. Une course à oublier pour Romain “Il faut vraiment trouver ce qui se passe parce que nous sommes revenus sur la plupart des réglages et nous étions toujours énormément en difficulté au niveau de l’équilibre. Les tests de cette semaine vont être très importants pour nous.”
Felipe Nasr
Il termine à nouveau derrière Marcus Ericsson, maquant d’ailleurs presque de sortir ce dernier de la course suite à une bataille interne entre les deux coéquipiers. Sans évolution de sa voiture, il se semble que l’ombre du pilote qui dominait et poussait son équipe l’an dernier. Sauber a besoin de retrouver le Brésilien pour sortir un peu la tête de l’eau.

Prochaine course, le 29 mai dans les rues de la principauté de Monaco pour une édition monégasque qui a dores et déjà donné rendez-vous à ses stars et paillettes.

Crédit photos @RedBull et Pirelli

A propos de l'auteur

Articles en relations