ERC – Alexey Lukyanuk remporte le Rally Islas Canarias, Federico Della Casa abandonne

Podium 02 Alexey LUKYANUKAlexey ARNAUTOV Ford Fiesta R5 AMBIANCE 01 Kajetan KAJETANOWICZ  Jarek BARAN Ford Fiesta R5 AMBIANCE 04 Luis MONZÓN ARTILES José Carlos DÉNIZ HOLTTMAN Citroën DS3 R5
Podium 02 Alexey LUKYANUKAlexey ARNAUTOV Ford Fiesta R5 AMBIANCE 01 Kajetan KAJETANOWICZ Jarek BARAN Ford Fiesta R5 AMBIANCE 04 Luis MONZÓN ARTILES José Carlos DÉNIZ HOLTTMAN Citroën DS3 R5

Après avoir remporté le Rallye International du Valais, dernière manche de l’ERC 2015, Alexey Lukyanuk a débuté le championnat 2016 de la meilleure des manières en s’imposant sur les Iles Canaries, remportant ainsi sa deuxième victoire d’affilée en ERC.

Tête d’affiche de l’épreuve, Mads Østberg débutait l’épreuve en remportant la première épreuve spéciale et se positionnait en tête du rallye jusqu’à la dernière spéciale de la première journée, où il partait à la faute et abandonnait. C’est Kajetan Kajetanowicz qui pointait donc en tête le vendredi soir, après avoir remporté 4 épreuves spéciales le premier jour. Alexey Lukyanuk, deuxième au classement général, remportait lui la dernière de la journée.

02 Alexey LUKYANUK Alexey ARNAUTOV Ford Fiesta R5
02 Alexey LUKYANUK Alexey ARNAUTOV Ford Fiesta R5

Mais la deuxième journée allait connaître de nombreux revirement de situation. Tout d’abord, Robert Consani, troisième après la première étape, perdait beaucoup de temps le samedi matin en raison de problèmes mécaniques sur sa 208 T16. Le pilote français allait conclure ce rallye à la septième place finale, non sans avoir connu d’autres problèmes tout au long de la journée. À l’inverse, cette deuxième journée allait permettre au local Luis Monzón de remonter jusqu’à la troisième place finale après avoir eu une première journée difficile, le pilote Espagnol ayant eu des difficultés à trouver un bon set-up.

Après une première journée où les spéciales alternaient le sec et l’humidité, cette deuxième journée allait être majoritairement sèche sur un asphalte très

01 Kajetan KAJETANOWICZ  Jarek BARAN Ford Fiesta
01 Kajetan KAJETANOWICZ Jarek BARAN Ford Fiesta

abrasif. Et ce revêtement allait mettre les pneumatiques à rude épreuve, devenant ainsi la clé pour la victoire. Si Kajetan Kajetanowicz remportait la première spéciale de cette deuxième journée, il perdait ensuite beaucoup de temps sur Alexey Lukyanuk en raison de pneumatiques détruits, le Polonais rejoignant le parc d’assistance de la mi-journée avec des pneus usés jusqu’à la toile. Parti avec des réglages assurant une meilleure tenue des pneumatiques, Alexey Lukyanuk prenait donc la tête de l’épreuve dès la deuxième spéciale de la journée et s’envolait vers la victoire finale devant le champion ERC 2015.

Alexey Lukyanuk : « C’est incroyable honnêtement. La compétition était vraiment rude. Nous avons fait beaucoup d’erreurs hier, mais elles nous ont appris pour aujourd’hui. C’est super et je suis vraiment fier de mon équipe et mes sponsors. »

Si le pilote russe n’a pas, aujourd’hui, le budget pour participer à la saison complète, il avouait que sa victoire le motivait un peu plus pour participer à la saison complète.

Dans la catégorie ERC2, Wojciech Chuchała remportait la victoire sur sa Subaru Impreza STI, Łukasz Habaj (Peugeot 208 R2) remportait lui l’épreuve en ERC3.

Seul représentant Helvète au départ, Federico Della Casa se positionnait dans le top 10 avant d’être contraint à l’abandon dans la cinquième spéciale en raison de problèmes mécaniques sur sa Citroën DS3 R5 :

08 Federico DELLA CASA Domenico POZZI Citroën DS3 R5
08 Federico DELLA CASA Domenico POZZI Citroën DS3 R5

Federico Della Casa : « Le rallye des Canaries est terminé, c’est une course spectaculaire avec énormément de spectateurs sur le bord de la route. Après cet abandon dans la première étape, notre moral est au plus bas, mais malheureusement, cela fait aussi partie de la course. Nous avons pris de l’expérience et nous sommes déjà concentrés sur le Circuit of Ireland. »

Classement final
1 Alexey Lukyanuk (RUS)/Alexey Arnautov (RUS) Ford Fiesta R5….2h03m49.6s
2 Kajetan Kajetanowicz (POL)/Jarosław Baran (POL) Ford Fiesta R5….+32.3s
3 Luis Monzón (ESP)/José Carlos Déniz (ESP) Citroën DS3 R5….+1m41.5s
4 Jonathan Pérez (ESP)/Alejandro López Fernández (ESP) Ford Fiesta R5….+2m44.0s
5 Wojciech Chuchała (POL)/Daniel Dymurski (POL) Subaru Impreza STi ….+5m27.0s
6 Jarosław Kołtun (POL)/Ireneusz Pleskot (POL) Ford Fiesta R5….+5m28.1s
7 Robert Consani (FRA)/Maxime Vilmot (FRA) Peugeot 208 T16….+6m40.1s
8 János Puskádi (HUN)/Barnabás Gódor (HUN) ŠKODA Fabia R5….+7m18.1s
9 Surhayen Pernía (ESP)/Juan Luis García (ESP) Renault Clio R3T….+7m48.7s
10 Tomasz Kasperczyk (POL)/Damian Syty (POL) Ford Fiesta R5….+8m01.4s

20 Wojciech CHUCHALA Daniel DYMURSKI Subaru Impreza STI
20 Wojciech CHUCHALA Daniel DYMURSKI Subaru Impreza STI

FIA ERC2: Wojciech Chuchała (POL)/Daniel Dymurski (POL) Subaru Impreza STi
FIA ERC3: Łukasz Habaj (POL)/Piotr Woś (POL) Peugeot 208 R2

Leaders
SS2-6: Mads Østberg
SS7-8: Kajetan Kajetanowicz
SS9-13: Alexey Lukyanuk

Épreuves spéciales (ERC/ERC2/ERC3)
ES1: Annulée
ES2: Moya 1 (24.73kms): Østberg/Chuchała/Habaj
ES3: Tejeda 1 (15.01kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES4: Santa Lucía 1 (14.50kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES5: Moya 2 (24.73kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES6: Tejeda 2 (15.01kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES7: Santa Lucía 2 (14.50kms): Lukyanuk/Chuchała/Habaj
ES8: Ingenio 1 (22.84kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES9: Galdar 1 (13.97kms): Lukyanuk/Chuchała/Habaj
ES10: Valleseco 1 (15.45kms): Monzón/Chuchała/Habaj
ES11: Ingenio 2 (22.84kms): Kajetanowicz/Chuchała/Habaj
ES12: Galdar 2 (13.97kms): Lukyanuk/Chuchała/Habaj
ES13: Valleseco 2 (15.45kms): Lukyanuk/Chuchała/Habaj

Crédit photos ERC, citations ERC et Facebook Federico Della Casa

A propos de l'auteur

Articles en relations