Formule E – Mexico : Finalement une excellente opération pour Sébastien Buemi  

_L5R9587Dans un premier temps contrarié par sa 3ème place à l’ePrix de Mexico, qui lui faisait perdre la tête du championnat, Sébastien Buemi (Renault e.dams) fait finalement une excellente opération suite à la disqualification de son principal adversaire, Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler).

 

C’est en leader du championnat que Sébastien Buemi est arrivé à Mexico pour disputer la 5ème manche du Championnat du Monde des voitures électriques (Formula E). Après avoir dominé l’ensemble des essais libres, le pilote suisse commet une petite erreur en qualification, qui l’oblige à s’élancer de la 5ème place sur la grille.

 

Alors que Luca Di Grassi utilise son « Fan boost » à bon escient pour prendre l’avantage sur le poleman Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing), Sébastien Buemi ne trouvera jamais la faille pour passer le pilote belge, particulièrement coriace dans la défense de sa deuxième place. Le Suisse accuse à la radio le pilote Dragon d’avoir soudainement changé la ligne. Finalement, Buemi parvient à prendre le meilleur sur d’Ambrosio mais coupe la chicane et, à contre-cœur, il laissera le Belge repasser pour éviter une pénalité.

 

Au terme des 43 tours, Luca Di Grassi franchi la ligne d’arrivée avec plus de cinq secondes d’avance sur Jérôme d’Ambrosio et Sébastien Buemi, à la lutte jusqu’au dernier virage. Mais le vainqueur se verra déclassé après la course : à la pesée, sa monoplace accuse 886,2 kg, soit 1,8 kg en-dessous de la limite obligatoire des 888 kg.

 

Jérôme d’Ambrosio hérite donc de la victoire et Sébastien Buemi de la seconde place. Le podium est complété par le Franco-Suisse Nicolas Prost, le co-équipier de Buemi.

 

Sébastien Buemi : “Même si j’ai le sentiment que nous n’avions pas trouvé les meilleurs réglages pour cette piste, le résultat final est en notre faveur. Le tracé du circuit rendait les dépassements très difficiles et, comme on a pu le voir, j’ai eu quelques frictions avec Jérôme [D’Ambrosio] lors de notre duel. C’était frustrant mais cela fait parfois partie de la course automobile. Dans l’ensemble, je préfère retenir que nous conservons les commandes des deux championnats..”

 

En effet, l’Aiglon possède désormais 22 points d’avance au championnat, alors que l’on approche du milieu de la saison.

 

Simona de Silvestro (Andretti) 14e
Simona de Silvestro (Andretti) 14ème

A noter, la bonne course de la Suissesse Simona de Silvestro (Andretti), longtemps en mesure de marquer ses premiers points en Formula E, mais qui échoue finalement à la 14ème place.

 

Mexico City Formula E :

1 Jerome d’Ambrosio Dragon Venturi/- 48m28.409s
2 Sebastien Buemi e.dams Renault/- 48m28.515s 0.106s
3 Nicolas Prost e.dams Renault/- 48m53.946s 25.537s
4 Loic Duval Dragon Venturi/- 48m54.767s 26.358s
5 Robin Frijns Andretti Spark/- 48m56.886s 28.477s
6 Sam Bird Virgin Virgin/- 48m57.337s 28.928s
7 Daniel Abt Abt ABT Schaeffler/- 48m58.460s 30.051s
8 Nick Heidfeld Mahindra Mahindra/- 49m04.782s 36.373s
9 Stephane Sarrazin Venturi Venturi/- 49m05.700s 37.291s
10 Bruno Senna Mahindra Mahindra/- 49m06.012s 37.603s
14 Simona de Silvestro Andretti Spark/- 49m12.380s 43.971s

Championnat des pilotes 5/11

Pos Driver Points
1 Sebastien Buemi 98
2 Lucas di Grassi 76
3 Sam Bird 60
4 Jerome d’Ambrosio 58
5 Loic Duval 44
6 Nicolas Prost 38
7 Robin Frijns 31
8 Stephane Sarrazin 30
9 Nick Heidfeld 27
10 Antonio Felix da Costa 16

A propos de l'auteur

Articles en relations