WEC – 6h de Bahreïn : victoire de Neel Jani, Marcel Fässler vice-champion

Romain Dumas (FR), Neel Jani (CH) and Marc Lieb (DE) vainqueurs des 6 Heures de Bahreïn
Romain Dumas (FR), Neel Jani (CH) and Marc Lieb (DE) vainqueurs des 6 Heures de Bahreïn

Comme souvent dans ce Championnat du Monde d’Endurance, il aura fallu attendre les dernières minutes d’une course pleine de suspens pour qu’elle rende son verdict. Au terme des 6 heures de course, la victoire revient à Neel Jani et à ses coéquipiers Dumas et Lieb (Porsche #18). Cette victoire prive Marcel Fässler (Audi #7) d’un nouveau titre, mais l’offre à l’équipage de la deuxième Porsche (#17), pourtant retardée par des ennuis mécaniques. L’Australien Mark Webber, le Néo-Zélandais Brendon Hartley et l’Allemand Timo Bernhard (Porsche) sont donc les Champions du Monde d’Endurance 2015 !

Le trio de la Porsche #17 peut célébrer la couronne 2015, acquise au terme d’une course très épouvante pour l’équipage, qui termine 5e après avoir perdu beaucoup de temps dans les stands dès le début de la course. Heureusement, la voiture sœur #18, pilotée entre autres par le Biennois Neel Jani, a réalisé un sans-faute, parvenant à réaliser son objectif, qui était de priver l’Audi #7 de la victoire qui lui aurait assuré le titre.

Neel Jani:  “Pour nous trois, cette victoire était en souffrance. Nous avons été en tête si souvent, mais pour diverses raisons, sans jamais obtenir les lauriers de la victoire. C’est un grand soulagement de les obtenir enfin aujourd’hui. J’ai pu gérer ma vitesse et terminer la course en tête, en toute sécurité, sans prendre de risques”.

Marcel Fässler et ses coéquipiers se sont bien battus, mais Porsche était plus forte cette saison. Ils remportent six des huit courses de la saison, dont la plus prestigieuse, les 24 Heures du Mans.

Marcel Fässler, André Lotterer, Benoît Tréluyer, Vice Champion WEC 2015
Marcel Fässler, André Lotterer, Benoît Tréluyer, Vice-Champion WEC 2015

Marcel Fässler : “Notre course a débuté très fort ! Malheureusement, l’adhérence des pneus avants n’était pas parfaite. Pendant la course, nous sommes restés à distance de frappe. André Lotterer a longtemps été dans la voiture et a exercé beaucoup de pression sur nos adversaires, qui était vraiment forte. Nous devons être fiers de notre saison et de nos huit podiums d’affilée. La saison a été très plaisante, l’Audi R18 e-tron quattro est une voiture brillante. Nous voulons profiter de cette dynamique pour la saison prochaine. “

Pour sa dernière course avec le #1 de Champion du Monde en titre, Sébastien Buemi (Toyota #1) termine au 4e rang.

Sébastien Buemi : ” Pour nous, ce fut une course frustrante. Nous sentions clairement que nous aurions pu être sur le podium, car nous avions la vitesse. Mais cela n’a pas fonctionné à la fin. Je suis heureux qu’Alex (Wurz, ndlr) puisse terminer sur le podium pour sa dernière course. C’est bon pour la motivation de l’équipe, et maintenant nous allons travailler pour revenir plus forts l’année prochaine.”

La classe LMP1 privée est remportée par la Rebellion R-One #13 de Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori et Mathéo Tuscher.

Patrick Pilet et Frédéric Makowiecki  911 RSR
Patrick Pilet et Frédéric Makowiecki 911 RSR

Dans la catégorie LMP2, la SARD-Morand pilotée pas Pierre Ragues, Oliver Webb et Christopher Cumming termine en 7e positon.

En GTE Pro, le Franco-Suisse Patrick Pilet, associé à Frédéric Makowiecki, remporte une victoire convaincante avec la 911 RSR # 92

 

 

6 hours of Sakhir (BAH):

 

  1. Dumas/Jani/Lieb (FR/CH/DE), Porsche 919 Hybrid, 199 laps
  2. Fässler/Lotterer/Tréluyer (CH/DE/FR), Audi R18 e-tron quattro, + 1:25.310 min
  3. Wurz/Sarrazin/Conway (AT/FR/GB), Toyota TS040 Hybrid, 3 laps behind
  4. Davidson/Buemi/Nakajima (GB/CH/JP), Toyota TS040 Hybrid, 3 laps behind
  5. Bernhard/Hartley/Webber (DE/NZ/AU), Porsche 919 Hybrid, 9 laps behind
  6. Di Grassi/Duval/Jarvis (BR/FR/GB), Audi R18 e-tron quattro, 11 laps behind

 

 

FIA World Endurance Championship (WEC), points after 8 of 8 rounds,

pilotes:

 

  1. Bernhard/Hartley/Webber (DE/NZ/AUS), Porsche 166
  2. Lotterer/Tréluyer/Fässler (DE/FR/CH), Audi, 161
  3. Dumas/Jani/Lieb (FR/CH/DE), Porsche, 138,5
  4. Di Grassi/Duval/Jarvis (BR/FR/GB), Audi, 99
  5. Davidson/Buemi (GB/CH), Toyota, 79
  6. Wurz/Sarrazin/Conway (AT/FR/GB), Toyota, 79
  7. Nakajima (JP), Toyota, 75
  8. Tandy (GB), Porsche & Oreca, 70,5
  9. Bamber/Hülkenberg (NZ/DE), Porsche, 58

 

Constructeurs:

  1. Porsche, 344
  2. Audi, 264
  3. Toyota, 164

Crédit Photos ©Ferdi Kräling Motorsport-Bild, ©WEC

A propos de l'auteur

Articles en relations