fbpx

WordSeries by Renault– Moscow – Suisses dans le rytme

Réunis le week-end dernier sur le tracé atypique du Moscow Raceway, les pilotes suisses des World Series by Renault emmenés par Nico Müller, ont assuré le spectacle.

Formula Renault 3.5 Series

Le fait marquant du week-end restera la prise de contrôle de la Formula Renault 3.5 Series par Stoffel Vandoorne (Fortec Motorsports). Avec deux pole positions, deux victoires et deux meilleurs tours en course, le Belge n’a pas fait dans le détail et sa totale maîtrise laissera sans doute des traces dans le moral de ses adversaires.

Samedi, Nico Müller (International Draco Racing) s’était qualifié en neuvième position, faute d’avoir trouvé un tour clair. Sur une piste réputée pour son manque d’opportunités de dépassements, le natif de Thoune parvenait tout de même à gagner deux places en course. Zoël Amberg (Pons Racing) avait connu des essais libres prometteurs, mais ses efforts n’étaient pas concrétisés en course. Enfin, Christopher Zanella (ISR) s’appliquait à découvrir le tracé russe. Son travail de fond portait ses fruits avant un abandon indépendant de sa volonté dans le dernier tour.

Dimanche, les qualifications montraient d’évidents signes de progrès de la part des trois helvétiques. Evitant le piège d’une séance écourtée par la sortie de piste d’un autre concurrent, Nico Müller accrochait la deuxième ligne, tandis que Christopher Zanellase plaçait au huitième rang. En course, Müller conservait sa position de départ sans parvenir à trouver l’ouverture sur Will Stevens. Prenant l’option d’effectuer leur changement de pneumatiques dès les premiers tours, Zanella et Amberg restaient néanmoins hors des points.

Au championnat, Nico Müller occupe la cinquième position à quelques points de la troisième place :

Nico Müller : Je perds une place, mais tous les points compteront en fin de saison. Il reste encore beaucoup de courses et nous allons tout faire pour renouer avec le podium et la victoire aussi vite que possible ! »

Eurocup Formula Renault 2.0

En Eurocup Formula Renault 2.0, Pierre Gasly (Tech 1 Racing) et Oliver Rowland (Manor MP Motorsport) ont été les plus en vue. Les deux rivaux pour le titre remportent une victoire chacun, mais Rowland s’est emparé de la tête du classement général après l’abandon de Gasly le dimanche. Equipiers chez Jenzer Motorsport, les Suisses Kevin Jörg et Levin Amweg ont poursuivi leur apprentissage d’une discipline extrêmement relevée. Qualifiés en deuxième partie de grille, ils n’ont pas été en mesure de s’approcher du top 10.

Eurocup Megane Trophy

En Eurocup Megane Trophy, l’Italo-Suisse Kevin Gilardoni connaissait un week-end mitigé. Dans le peloton de tête lors des essais du vendredi, le pilote Oregon Team était englué dans le trafic en qualifications. Parvenant à accrocher la sixième place, il remontait au pied du podium de la course 1 derrière Bortolotti, Schothorst et Snoeks. La seconde manche se déroulait beaucoup moins bien, puisque Gilardoni était contraint à l’abandon après un contact avec un de ses équipiers. Il pointe au cinquième rang d’un championnat dominé par son équipier Bortolotti.

La prochaine étape des World Series by Renault se déroulera les 20 et 21 juillet au Red Bull Ring, en Autriche.

Source et credit photo : © Communiqué Renault

A propos de l'auteur

Articles en relations