WRC Rallye d’Allemagne – triplé Volkswagen sur ses terres. Abandon pour Hirschi, Vukasovic 37ème

Andreas Mikkelsen (3ème à G) et Jari-Matti Latvala (2ème à D) porte en triomphe Sébastien Ogier vainqueur du Rallye d’Allemagne

Sébastien Ogier, double champion du monde en titre, a offert à Volkswagen une première victoire sur ses terres, lors du rallye d’Allemagne. Mieux, le constructeur de Wolfsburg a réalisé un triplé grâce à Jari-Matti Latvala (2ème) et Andreas Mikkelsen (3ème).

 

Si Sébastien Ogier a déjà été vainqueur en Allemagne en 2011 sur Citroën, c’est la première victoire de Volkswagen sur les routes allemandes depuis ses débuts en WRC en 2013. La marque allemande signe ainsi son troisième triplé de la saison, après ceux réalisés au Monte-Carlo et au Portugal.

 

Grâce à sa 30ème victoire en WRC, Ogier conforte sa place en tête du Championnat du Monde. Il possède dorénavant 93 points d’avance sur Latvala. Il se rapproche encore un peu plus d’un troisième titre mondial consécutif.

 

Laurent Vukasovic et Steve Groux (Ford Fiesta R5)
Laurent Vukasovic et Steve Groux (Ford Fiesta R5)

Abandon pour Hirschi, Vukasovic 37ème

 

Encore un rallye à oublier pour le tandem Jonathan Hirschi / Vincent Landais, victime de problèmes mécaniques (PopOff) et d’une crevaison lors de la journée de vendredi. Pas plus de réussite lors des dernières journées de course, avec une rupture d’embrayage sur leur Peugeot 208 T16, les contraignant à rendre définitivement leur carnet après l’ES19.

 

Malgré des coupures moteur en début de rallye, Laurent Vukasovic et Steve Groux (Ford Fiesta R5) rallient l’arrivée en 37ème position, 15ème des RC2 après une très belle remontée au classement général. Ils signent leur meilleur chrono du rallye lors du premier passage dans “Panzerplatte”, une terrible spéciale de 45,61 km tracée dans un camp militaire.

Laurent Vukasovic : C’est juste, nous avons connu des coupures moteur qui nous ont coûté environ 11 minutes. C’est un peu frustrant, mais nous sommes super contents de nos chronos, lors des spéciales de samedi notamment, avec un 35ème temps scratch dans la longue et probablement plus difficile spéciale asphalte du championnat. En résumé, heureux d’être à l’arrivée, avec 22 places de gagnées entre vendredi soir et dimanche midi.

Crédit photo ©Volkswagen et ©Laurent Vukasovic

A propos de l'auteur

Articles en relations