Indy 500 – Pas de miracle pour Simona De Silvestro

Sans surprise, Simona de Silvestro n’a pu effectué qu’une dizaine de tours de la mystique course des 500 milles d’Indiapolis. Pénalisée par un moteur Lotus beaucoup trop poussif, la Suissesse  a été stoppée par la direction de course qui a appliqué la règle des 105% qui élimine tout pilote roulant en deçà des 105% du temps du leader.

Même punissions pour Jean Alesi, le plus vieux rookie de l’histoire à Indy, dont la monoplace était équipée du même bloc Lotus.

C’est l’Ecossais Dario Franchitti qui c’est imposé, pour la troisième fois de sa carrière.

A propos de l'auteur

Articles en relations