fbpx

24h du Mans 2015 – SARD-Morand contre vents et marées pour maintenir le cap

Team SARD Morand aux 24h du Mans 2015
Team SARD Morand aux 24h du Mans 2015

Team SARD-Morand est la nouvelle appellation d’une équipe qui connut plusieurs noms : Hope Racing, Hope Pole Vision Racing, Morand Racing ou, en 2014 : New Blood By Morand Racing.

Hope Racing aux 24h du Mans 2011
Hope Racing aux 24h du Mans 2011

Le Hope Racing découvre l’endurance en 2010 et termine deuxième du Championnat Le Mans Series 2010 en catégorie FLM. En 2011, la structure fribourgeoise se lance directement dans le grand bain de l’ILMC, en catégorie LM P1 qui plus est. Elle mène alors un projet particulièrement ambitieux avec un prototype à propulsion hybride. Le châssis développé par Oreca est équipé d’un moteur conçu par le préparateur Lehmann de Triesen. Ce bloc 2 litres turbo bénéficiait d’une technologie hybride conçue par la société Flybrid permettant à un disque en carbone d’emmagasiner l’énergie cinétique lors du freinage de la voiture et de la restituer en sortie de virage lors de la ré-accélération du prototype.

Cette voiture faisait sa première apparition aux 24 Heures du Mans 2011. L’équipage Zacchia, Lammers et Elgaard la qualifiait en 24e position. Elle prenait le départ mais abandonnait hélas avant 5 heures du matin, suite à un début d’incendie. Elle restera à jamais comme la première machine hybride engagée aux 24 Heures du Mans.

Morand Racing au 24h du Mans 2013
Morand Racing au 24h du Mans 2013

En 2013 l’écurie fait donc son retour en association avec Joe Genoud, ex-pilote de Grand Prix motocycliste, sous le nom de Morand Racing, avec un bolide beaucoup plus conventionnel : une Morgan-Judd. La Suissesse, Natacha Gachnang, qui prit part à la course en 2010 sur une Ford GT est associée à Franck Mailleux et Olivier Lombard. Une solide 12e place (6e en LM P2) vient récompenser l’équipe suisse.

C’est avec cet élan que se forme en 2014 le New Blood by Morand Racing, qui souhaite faire souffler un vent nouveau sur l’endurance en faisant débuter le Genevois Gary Hirsch, co-lauréat de la catégorie LMPC en ELMS lors de la saison précédente, aux côtés de l’ex-pilote de F1 Christian Klein et du Français Romain Brandela.

New Blood By Morand Racing aux 24h du Mans 2014
New Blood By Morand Racing aux 24h du Mans 2014


New Blood By Morand Racing débutait fort bien la saison 2014 par un podium à Silverstone, à Imola c’est même une première victoire qui se profilait, avant que le moteur Judd de la Morgan n°43, alors en tête de la course, ne refuse tout service, cinq minutes avant la présentation du drapeau à damiers. Changement de décor au Mans, où l’équipe termine dixième du général et sixième sur douze en LM P2. « Le verre à moitié plein », constate le patron Benoît Morand. La saison se termine avec une très honorable 3e place à l’issue de l’ELMS 2014 et une victoire décrochée au Castellet.

Zoel Amberg, la nouvelle recrue du team Fribourgeois, a faim !
Zoel Amberg, la nouvelle recrue du team fribourgeois, a faim !

En 2015, suite à un partenariat signé avec la société japonaise SARD (Sigma Advanced Racing Development), souvent équipe satellite de Toyota, l’équipe se rebaptise Team SARD-Morand Racing et ambitionne à terme d’évoluer en LM P1. Au programme, le WEC en P2 avec deux voitures. Las ! des soucis financiers empêchent l’écurie de disputer la première manche de la saison ainsi que de lancer son très ambitieux programme de détection de pilotes « Race to 24 ». Le reste du programme est revu à la baisse avec l’engagement d’une seule Morgan Evo (une version améliorée de la Morgan avec, entre autres, un troisième amortisseur central) à Francorchamps, terminé par une probante 11e place au général, 3e de catégorie.

Benoît et Gladys Morand, deux "Figures" du monde de l'endurance
Benoît et Gladys Morand, deux “Figures” du monde de l’endurance

Au Mans, cette écurie n’aligne plus qu’une seule machine (elle déclara forfait pour la n°39) et la n°43, pilotées par les expérimentés Ragues et Webb, renforcés par un jeune et rapide Suisse, Zoel Amberg.

©Source Media ACO / Crédit des Photo : ©Sébastien Moulin @Jean-Baptiste Lassaux

A propos de l'auteur

Articles en relations