Nico Müller : pilote Audi en DTM 2015

 Motorsports / DTMLorsque Nico Müller prend place dans son véhicule de fonction chaque matin, il sait que son rêve est devenu réalité.

Nico Müller : « Enfant, l’Audi RS4 était pour moi une voiture de rêve ! Posséder une telle voiture est fantastique. C’est une sportive, qui en plus est très pratique dans une utilisation quotidienne. »

Mais le vrai rêve, le pilote de 23 ans l’a touché l’an passé déjà, lorsqu’il a signé en DTM avec Audi : « J’ai toujours rêvé du DTM » avoue-t-il avant cette saison 2015, qui sera sa 2ème dans le Championnat de Touring Car allemand, au sein du Team Rosberg, avec son coéquipier, l’expérimenté Jamie Green. Pour cette saison, les attentes du Bernois sont plus élevées que l’an dernier.

Motorsports / DTM 6.race SpielbergNico Müller : « J’ai une bonne connaissance de la voiture, de l’équipe, des pneus, des circuits. C’est un grand “+” par rapport à l’an passé. L’expérience est un élément fondamental en DTM. Hormis en Super GT au Japon, il n’existe aucune autre série, à travers le monde, où le temps de roulage est si limité. En 2014, je suis parvenu à démontrer ma vitesse. Maintenant, il faut la convertir en résultats. Cette saison, je vise un premier podium, et nous verrons notre position au championnat. En tous cas, je veux terminer dans les points le plus régulièrement possible. »

Le pilote suisse est bien intégré au sein du Team Rosberg, où l’association Green-Rosberg-Müller sera encore plus forte en 2015.

Motorsports / DTMNico Müller : « Nous avons très bien travaillé ensemble l’an passé et je suis sûr que notre travail sera une bonne base pour de bons résultats cette saison. »

Cette année, l’Audi R5 DTM de Nico Müller, qui arborera toujours les couleurs d’Audi Financial Service, portera le n° 51, un nombre qui a déjà amené le Thounois à de nombreux succès :

Motorsports / DTMNico Müller : « Mon cousin avait l’habitude d’avoir le n° 50 sur son karting. Et lorsque je suis devenu son coéquipier, il était logique que je prenne le n° 51. Avec ce numéro, j’ai remporté de nombreuses courses et le titre en Formule Renault. Pour nous pilotes, le numéro est une manière d’être identifié, et je suis heureux de pouvoir courir en DTM avec celui-ci. »

Le pilote bernois est également impatient de découvrir les nouveaux week-ends du DTM avec 2 courses :

Nico Müller : « Piloter plus souvent en course est, évidemment, un “+” pour nous pilotes, mais aussi pour les spectateurs, qui verront encore davantage d’action sur un week-end. J’espère que les fans seront encore plus nombreux, car c’est bien plus fun de courir devant des tribunes pleines. »

Communiqué Audi Sport

A propos de l'auteur

Articles en relations